D'ici la fin de l'année 2021, Enedis devrait avoir considérablement avancé dans l'installation des compteurs Linky. Mais, au-delà des polémiques, à quoi le petit boîtier est-il supposé servir ?
Mise en concurrence, espionnage... Quel est le vrai rôle de Linky, au final ?AFP

Nombreux sont les Français a catégoriquement rejeter le compteur Linky. Certains, d’ailleurs, vont jusqu’à repousser son petit frère, le compteur Gazpar, installé par GRDF (Gaz réseau distribution France). C’est que les deux boîtiers anis et orange comptent chacun leur lot de détracteurs. Les reproches sont multiples : espionnage, exposition à des champs électromagnétiques jugés dangereux, départs de feu… et explosion des factures ne sont que quelques des critiques qui leur sont régulièrement adressées. Mais face à un feu si nourri persiste une question ! Pourquoi insister et continuer à poser des appareils si âprement condamnés ? A quel objectif répondent-ils, exactement ?

En pratique, indique le site spécialisé Prix-elec, la pose du compteur Linky se généralise de la sorte parce que c’est la loi. L’article L. 341-4 du code de l’énergie l’impose à Enedis. Cela signifie aussi que les particuliers et les professionnels sont dans l’obligation légale d’accepter la pose de l’appareil. Cependant, cela ne répond pas véritablement à l’interrogation ! La raison pour laquelle Linky est à ce point poussé par les autorités c’est aussi et avant tout parce qu’il s’agit d’un dispositif intelligent… et bien plus adapté aux marchés de l’électricité que l’Union européenne tâche de promouvoir sur son sol.

Linky, le compteur de la concurrence ?

L’ouverture à la concurrence du marché français implique l’installation dans les foyers d’un compteur Linky, puisque ce dernier facilite considérablement la migration, rappelait MoneyVox en 2019. Ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour les ménages, ainsi que l’expliquait l’économiste Alexandre Delaigue dans nos colonnes : cela contribue jusqu’à présent à une considérable hausse des tarifs.

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.