De nombreux escrocs utilisent le déploiement du compteur Linky pour dérober de l'argent ou même des objets de valeur aux consommateurs. Voici les arnaques les plus courantes autour du dispositif d'Enedis.
Linky : quelles sont les arnaques les plus courantes autour du compteur ?

Le compteur Linky est au cœur de bien des débats. Comme le souligne le site  HelloWatt comparateur de fournisseurs d'énergie, les controverses autour du dispositif ont commencé au début de son déploiement. "De nombreux avis négatifs ont vu le jour après les premiers incidents de la phase expérimentale ayant débuté en 2010", explique la plateforme. Des incidents qui ont été reconnus par Enedis, qui rappelle toutefois que seuls 300 000 compteurs étaient installés durant cette période.

Par ailleurs, certaines rumeurs seraient propagées par des associations anti-Linky qui souhaiteraient alimenter l'indignation des consommateurs français. Aude Danieli, sociologue, explique que "les opposants au Linky qui diffusent de fausses informations à son sujet, n’y croient pas forcément". Selon la spécialiste, susciter des interrogations autour du compteur est une manière d'augmenter la défiance des plus sceptiques. En outre, HelloWatt  précise que les autres pays européens sont bien moins réticents que la France face au déploiement du dispositif. Les débats "pour ou contre Linky" seraient principalement concentrés dans l'Hexagone. 

Gare aux arnaques qui gravitent autour de Linky

Vous devez toutefois vous méfier d'un aspect du compteur Linky : les nombreuses arnaques qui gravitent autour. En effet, des personnes mal intentionnées n'hésiteront pas à frapper à votre porte en se présentant comme un technicien d'Enedis, ou à tenter de récupérer vos coordonnées bancaires en se faisant passer pour la société. Dans notre diaporama, découvrez les cinq escroqueries les plus courantes autour du dispositif. 

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.