Comme la grande majorité de Français, le départ à la retraite vous inquiète ? Pour liquider vos droits dans les meilleures conditions financières, une stratégie de fin de carrière doit être établie. Anticipation, vérification et rigueur sont les maîtres-mots.
Retraite : âge potentiel de départ, date de taux plein… Tout ce qu’il faut savoir pour l’évaluer

60% des Français se disent inquiets à l’égard de leur propre retraite. Selon le baromètre 2021 "Les Français, l’épargne et la retraite" publié le 16 février dernier par l’association le Cercle des épargnants, la source d’inquiétude principale n’est autre que la crainte de manquer d’argent. Elle est mise en avant par 82% des actifs. Seuls 35% des non-retraités supputent qu’ils disposeront de finances nécessaires pour vivre correctement une fois la retraite venue.

Ce faible taux peut s’expliquer par la méconnaissance du montant de leur future pension, et par la complexité de son mode de calcul. Malgré les simulateurs officiels proposés par les caisses de retraite, 65% des personnes interrogées concèdent n’avoir aucune idée de la somme qu’ils toucheront à la retraite. Raison pour laquelle il est primordial d’anticiper avant de liquider vos droits et d’établir une stratégie de fin de carrière pour optimiser vos conditions financières.

Retraite : préparez votre dossier entre 3 et 6 mois à l’avance

Consultez en premier lieu votre relevé de fin de carrière via le site Info-retraite. L’ensemble de votre parcours y est retracé sur une frise chronologique. Cela vous permettra de faire le point sur vos droits acquis jusqu’ici.

Ensuite, il faut veiller à bien "vérifier les informations transmises numériquement et s’assurer de leur conformité", nous indiquait récemment Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Épargne. Parfois, une correction sera nécessaire. "La marge d’erreur entre la validité des informations enregistrées automatiquement en ligne et la réalité du parcours professionnel est souvent non-négligeable", insiste l’économiste. Un dossier sur 6 comporte d’ailleurs une erreur.

Attention toutefois à ne pas vous focaliser sur le nombre de trimestres. Comme nous l’assurait Dominique Prévert, associé du cabinet spécialisé Optimaretraite, "atteindre ou non le nombre suffisant de trimestres pour jouir d’une retraite à taux plein n’est pas l’essentiel." Il faut en effet raisonner en euros. Encore faut-il avoir les bonnes informations. Car, des mauvais calculs peuvent avoir de lourdes incidences sur votre future pension.

Voici dans notre diaporama ci-dessus, les notions que vous devez étudier avant de décider d’une date de départ.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.