Les frais bancaires sont en hausse cette année et, parmi eux, les retraits déplacés. Vous avez l'habitude d'utiliser le distributeur d'une autre banque que la vôtre ? Attention, le nombre d'opérations gratuites baisse dans de nombreux établissements. Au-delà du plafond autorisé, il va falloir payer.
Distributeurs de billets : les banques où retirer ailleurs va coûter plus cher

Encore une mauvaise nouvelle pour votre portefeuille. 2022 sera l’année de la hausse des tarifs bancaires, à en croire la dernière étude de Panorabanques*, rapportée par BFMTV. Le comparateur en ligne estime que l’augmentation de certains frais est la plus importante depuis 2017, soit cinq ans ! 

Banques : tout ce qui augmente en 2022

Cette hausse pour l’année qui commence à peine est estimée à 1,5% par Panorabanques, contre 0,6% en 2021. Certains services fournis par votre banque sont concernés plus particulièrement, notamment les frais de tenue de compte, les virements en agence et les retraits déplacés. Pour les premiers, ce n’est pas une surprise : la hausse est continue depuis plusieurs années, rappelle BFMTV, mais ils vont tout de même progresser de 6% en 2022. Sur l’ensemble des banques analysées par le comparateur, seules deux baissent leurs frais de tenue de compte, Banque Palatine et Crédit Mutuel Océan. Deux autres les facturent pour la première fois et 35 les augmentent !

Vous avez l’habitude d’effectuer des virements en agence ? Il va peut-être falloir arrêter en 2022. D’après Panorabanques, ils vont augmenter de 9,5% cette année, passant de 4,20 euros à 4,60 euros par opération. Parmi les établissements analysés, 48 les augmentent, aucun ne les baisse. Comme l’explique BFMTV, d’autres frais vont aussi augmenter "modérément", notamment les cartes bancaires, les retraits en dehors de la zone euro et l’envoi du chéquier en recommandé.

Banques : des retraits plus vite facturés

Si ces dernières opérations vous concernent peut-être un peu moins, il y en a une qui va vous toucher plus particulièrement : les retraits déplacés. Il s’agit d’un retrait d’espèces effectué dans une autre enseigne bancaire que la vôtre et qui peut devenir payant au-delà d’un certain nombre mensuel. L’étude montre que le coût de ces opérations flambe en 2022 de 39% ! Comment l’expliquer ? Selon la chaîne télévisée, c’est dû "en grande partie à la baisse du nombre de retraits déplacés gratuits". 

En tout, 24 banques baissent ce nombre en 2022, allant parfois jusqu’à le réduire de moitié, selon un document du comparateur, relayé par Capital. Découvrez lesquelles dans le diaporama ci-dessous.

*Panorabanques a analysé l’évolution des tarifs de 146 banques de France métropolitaine, représentant plus de 95% de parts de marché. L’étude porte sur l’analyse détaillée de 147 lignes tarifaires et de 631 packages bancaires. La comparaison s’effectue entre les tarifs en vigueur en janvier 2022 versus janvier 2021.

Le Crédit Mutuel

1/5
Le Crédit Mutuel

Selon l'étude menée par Panorabanques, plusieurs caisses locales du Crédit Mutuel ont diminué le nombre de retraits déplacés gratuits avec une carte classique. Les voici. 

- Crédit Mutuel Anjou : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Centre Est Europe : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Savoie Mont-Blanc : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Sud-Est : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Ile-de-France : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Normandie : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Massif Central : 3 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Méditerranéen : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Centre : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Loire Atlantique Centre Ouest : 4 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Mutuel Dauphiné Vivarais : 4 en 2021, 2 en 2022 

- Crédit Mutuel Midi Atlantique : 4 en 2021, 2 en 2022

Le Crédit Agricole

2/5
Le Crédit Agricole

Toujours selon l'étude de Panorabanques, deux antennes régionales du réseau ont diminué le nombre de retraits déplacés gratuits avec une carte gratuite. Les voici : 

- Crédit Agricole Côtes-d'Armor : 3 en 2021, 2 en 2022

- Crédit Agricole Val de France : 3 en 2021, 2 en 2022

La Banque Populaire

3/5
La Banque Populaire

C'est également le cas de trois antennes de la Banque Populaires, selon l'étude menée par Panorabanques. Les voici : 

- Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne : 4 en 2021, 3 en 2022

- Banque Populaire du Sud : 3 en 2021, 2 en 2022

- Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique : 4 en 2021, 3 en 2022

Le CIC

4/5
Le CIC

Selon l'étude de Panorabanques, la Banque CIC baisse elle aussi le nombrede retraits déplacés gratuits avec une carte classique. De 4 en 2021, ils passent à 2 en 2022. 

Caisse d'Epargne

5/5
Caisse d'Epargne

Selon l'étude de Panorabanques, une antenne de la Caisse d'Epargne baisse également le nombre de retraits déplacés autorisés. 

- Caisse d'Epargne Loire-Drôme-Ardèche : 4 en 2021, 3 en 2022

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.