Dans certains cas, il est possible d'éviter une amende après avoir été flashé. Récapitulatif des situations à garder en tête.
Radars : marge de tolérance, flash… Toutes ces situations où l’on peut échapper à la sanctionIllustrationIstock
Sommaire

Amende, retrait de points… Les pénalités en cas d’excès de vitesse peuvent vite coûter cher. Les contraventions varient en fonction de la gravité de l’excès. La sécurité routière catégorise les infractions en plusieurs classes.

La troisième est la moins grave et correspond aux excès de vitesse inférieur à 20 km/h, lorsque la limitation est supérieure à 50kmh. Dans ce cas, le montant de l’amende est de 68 euros et un point peut être retiré sur le permis.

Radars : quelles sont les sanctions encourues ?

Les infractions de quatrième classe correspondent à diverses infractions et seront toujours sanctionnés d’une amende de 135 euros. Les retraits de points ou les peines complémentaires peuvent cependant varier :

  • Pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h avec une limitation n'excédant pas 50 km/h, un point sera retiré ;
  • Pour un excès de vitesse compris entre 20 km/h et 30 km/h, deux points seront retirés ;
  • Pour un excès de vitesse compris entre 30 km/h et 40 km/h, trois points seront retirés et le contrevenant s’expose à une suspension de permis de conduire de trois mois ;
  • Les feux rouges grillés entraînent un retrait de quatre points.

Les infractions de cinquième classe sont les plus graves et entraînent des sanctions adaptées à la faute commise :

  • Un excès de vitesse compris entre 40 km/h et 50 km/h entraîne une amende de 135 euros, un retrait de quatre points, une suspension du permis de conduire de trois ans ainsi qu’une confiscation du véhicule ;
  • Un excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h entraîne une amende de 1 500 euros, un retrait de six points et une suspension du permis de conduire pendant trois ans ;
  • En cas de récidive de cette dernière infraction, le montant de l’amende sera de 3 750 euros, six points seront retirés, le permis sera suspendu pendant trois ans et le contrevenant s’expose à une peine de trois mois de prison ;
  • Parfois cependant, certaines situations peuvent permettre d’échapper à ces sanctions.

Radars : la marge de tolérance

Les radars prennent toujours en compte ce qu’on appelle une marge technique. Ce terme correspond à la marge d’erreur avec laquelle la vitesse est prise en compte. Plus communément appelée marge de tolérance, ce terme est cependant moins adapté car il laisse sous-entendre une volonté d’être plus conciliant avec les amateurs de vitesse.

Pour les radars fixes, les plus communs, une marge de 5 km/h est décomptée lorsque la vitesse est inférieure à 100km/h. Au-dessus de cette limite, la marge passera à 5% de la vitesse, toujours à l’avantage du conducteur. Concrètement, cela signifie que si la vitesse est limitée à 130 km/h par exemple, le radar ne flashera que les véhicules roulant à plus de 137 km/h.

Pour les radars mobiles, la marge est doublée. En dessous de 100 km/h elle est de 10 km/h, et au-dessus elle est de 10%.

Attention cependant à ne pas vouloir trop profiter de cette marge car elle est avant tout présente pour s’adapter aux différences qu’il peut y avoir entre les compteurs de vitesse.

Radars : l’astuce qu’il faut connaître

Les radars doivent être vérifiés et contrôlés tous les ans pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Ainsi, lorsque vous recevez une amende, il est important de toujours vérifier la date de la dernière vérification périodique du radar qui est mentionnée sur le procès-verbal. Si le contrôle du radar a été effectué il y a plus d’un an, vous êtes en droit de contester la verbalisation.

Sachez aussi que si deux véhicules apparaissent sur le cliché capturé par un radar, celui-ci ne sanctionnera aucun des deux. C'est en effet ce qu'édicte l’article 14.1 de l’arrêté du 4 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier  : "lorsque deux ou plusieurs véhicules de vitesses différentes entrent simultanément dans le faisceau de mesure, le cinémomètre ne doit donner aucun résultat de mesurage".

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.