Très bientôt, il ne sera plus nécessaire de s'arrêter au péage pour payer. Fonctionnement, premières routes concernées, date des travaux... On fait le point sur l'arrivée des péages sans barrière en France.
Péages sans barrière : deux autoroutes françaises concernées dès 2024getty

Changement en vue sur les autoroutes françaises.  Selon les informations de Capital, les péages sans barrière feront bientôt leur apparition dans l'Hexagone. Grâce à ces installations, les automobilistes n'auront plus besoin de s'arrêter pour payer leur trajet : leur passage sera détecté via des portiques équipés de capteurs et de caméras. Il ne sera même pas nécessaire de ralentir, vous pourrez purement et simplement continuer de circuler à la vitesse autorisée. En France, les premières autoroutes concernées devraient être l'A13 et l'A14 reliant la Normandie et la région parisienne, d'ici fin 2024.

Comment payer à un péage sans barrière ? 

Si vous êtes abonné au télépéage, votre compte en banque sera automatiquement débité : vous n'avez pas le moindre démarche à effectuer. Si vous n'y êtes pas abonné, pas d'inquiétudes : vous pourrez régler par téléphone, en ligne ou sur une borne physique après votre passage. Il faudra, pour cela, inscrire votre plaque d'immatricution sur le site de la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef).

Grâce à cette nouvelle technologie, la compagnie autoroutière assure "des gains de temps, des économies de carburant et des réductions de CO2 dans l'atmosphère". A titre de comparaison, Capital indique qu'il faut actuellement s'arrêter quatre fois au péage entre Paris et Deauville, et cinq fois entre la capitale et Caen. Adieu, donc, les embouteillages au retour des vacances ou après un week-end à la mer ! "Les travaux se prolongeront ensuite jusqu'en 2027 avec la destruction des barrières de péage actuelles, dont une partie des espaces (...) sera rendue à la nature", poursuit le magazine spécialisé en économie.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.