Une personne qui se retrouve au chômage, après un licenciement ou une rupture conventionnelle par exemple, peut parfois bénéficier du RSA.
©iStockIstock

Peut-on cumuler son allocation chômage et le RSA ?

En théorie, un demandeur d'emploi qui touche l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) versée par Pôle Emploi peut faire une demande simultanée de RSA à la CAF. Cependant, dans la plupart des situations, l'assurance chômage est trop élevée, elle dépasse presque toujours les plafonds fixés pour toucher le RSA. Et même dans les rares cas où l'allocation chômage est inférieure au plafond, elle sera décomptée du montant du RSA avant versement. En pratique, il est donc difficile de cumuler allocation chômage et RSA.

Publicité

Le RSA est la solution si vous n'avez pas droit au chômage

En revanche, les chômeurs en fin de droit à Pôle Emploi, qui ne sont plus autorisés à bénéficier des allocations chômage, peuvent tout à fait percevoir le RSA ! Il en va de même pour les salariés ayant subi un licenciement, mais n'ayant pas droit au chômage. Attention toutefois : le montant du RSA dépend des ressources perçues au cours du trimestre écoulé. Dès lors, il faut souvent attendre au moins trois mois entre le versement du salaire/de l'allocation chômage et le versement du RSA...

Publicité

RSA : obligation de s'inscrire à Pôle Emploi pour certains

Par ailleurs, pour les personnes sans ressources, il est même indispensable d'être inscrit à Pôle Emploi en tant que demandeur d'emploi pour percevoir le RSA ! Seules les personnes qui ont décidé de créer leur entreprise ou qui ne sont pas en capacité de reprendre immédiatement un emploi (à cause de problèmes de santé ou de logement) sont exonérées de cette obligation.