Pressé, votre interlocuteur affirme être un employé de votre banque et vous prie de lui confirmer vos informations personnelles. Méfiance. Vous avez un doute au sujet de la personne au bout du fil ? Voici les questions à lui poser pour la démasquer.
Faux conseiller bancaire : les 5 questions à poser au téléphone

Des ruses toujours plus élaborées. Depuis le temps que vous faites des achats sur internet, vous savez que vous devez vous montrer prudent et faire particulièrement attention à vos coordonnées bancaires. Vous connaissez aussi tous les points à scruter sur un site avant de valider votre achat et n’êtes donc vraiment pas le bon client pour ces arnaqueurs. Ne vous montrez pas trop méfiant, vous pourriez le regretter. En effet, il suffit d’une minute d’inattention pour tomber dans le piège.

Des techniques de manipulation très réussies

La dernière escroquerie en date est si bien faite que même la personne la plus précautionneuse pourrait se faire avoir. Sur Twitter, la Banque de France a alerté sur la recrudescence des fraudes au faux conseiller bancaire. "Attention au risque de manipulation par téléphone, avec des fraudeurs qui se font passer pour votre banque : ne validez jamais d’opérations à la demande et recontactez votre banque par vos canaux habituels", conseille l’instance.

Pourquoi un tel appel à la prudence ? Cité par Sud-Ouest, le responsable du service de surveillance des moyens scripturaux à la Banque de France a expliqué que "les fraudeurs, plutôt que d’essayer d’attaquer la technologie, vont s’attaquer au porteur de carte lui-même". Les escrocs utilisent "des techniques de manipulation qui visent à amener leur victime à valider elles-mêmes les opérations frauduleuses", a-t-il ajouté. C’est ce qu’on appelle le spoofing : l’arnaqueur récolte un maximum de données vous concernant, puis vous contacte en se faisant passer pour un salarié de la banque. Il vous met ensuite la pression pour obtenir vos informations personnelles et valider des opérations dont vous n’êtes pas, bien sûr, à l’origine.

Heureusement, il existe quelques astuces pour démasquer un faux conseiller bancaire, du moment qu’on ne se laisse pas faire par la personne à l’autre bout du fil. Vous avez un doute sur votre interlocuteur ? Voici les 5 questions à lui poser pour être ne pas vous faire piéger et surtout ne jamais lui donner les informations qu’il attend de vous.

Demandez-lui pour quelle agence il travaille

1/6
Demandez-lui pour quelle agence il travaille

Se présenter comme un conseiller de telle ou telle banque est facile, mais savoir exactement dans quelle agence vous êtes client l'est beaucoup moins ! Si la personne au bout du fil est bien votre conseiller, elle saura vous répondre. Sinon, passez votre chemin.

Demandez-lui pourquoi il a changé de numéro

2/6
Demandez-lui pourquoi il a changé de numéro

Si c'est un escroc qui vous appelle, le numéro ne sera pas celui de votre banque, encore moins la ligne directe de votre conseiller. Demandez donc à la personne au bout du fil pourquoi ce n'est pas le même numéro... Et gagnez du temps pour trouver le vrai numéro de votre agence.

Demandez-lui pourquoi sa demande est si pressée

3/6
Demandez-lui pourquoi sa demande est si pressée

Généralement c'est mauvais signe ! 

Quand il vous pose une question, retournez-lui

4/6
Quand il vous pose une question, retournez-lui

La personne au bout du fil essaiera de vous noyer sous une masse d'informations pour faire baisser votre vigilance. Ne vous laissez pas faire et ne répondez pas à ses questions. Retournez-lui plutôt ses différentes interrogations.

Demandez-lui de prendre un rendez-vous pour en parler

5/6
Demandez-lui de prendre un rendez-vous pour en parler

Un conseiller bancaire ne demande jamais des informations confidentielles par téléphone, donc vous souhaitez prendre rendez-vous pour en parler. Si c'est une arnaque, la personne éludera.

Dès que vous avez un doute, raccrochez et appelez votre banque

6/6
Dès que vous avez un doute, raccrochez et appelez votre banque

Vous avez un doute ? Raccrochez, c'est le plus simple. Appelez tout de suite votre agence - votre conseiller directement si vous le pouvez - pour lui faire part de vos soupçons.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.