Les arnaques à la carte bleue sur internet sont de plus en plus courantes, et peuvent coûter très cher… Pour ne pas vous faire avoir, suivez ces conseils !
Arnaque à la carte bancaire : les 5 points à vérifier lors d’un paiement en ligne

Acheter en ligne est devenu une habitude pour nombre de français, surtout depuis le début de la crise sanitaire. Avec les confinements en série, le e-commerce s’est en effet imposé comme la solution pour faire ses courses, acheter des cadeaux, régler des factures, ou encore souscrire à des services. En 2020, la part du commerce en ligne représentait ainsi 13,4% du commerce de détail, contre 9,8% en 2019. 

Mais cette hausse des achats à distance s’est également accompagnée d’une montée en puissance des escroqueries en tout genre. Faux sites, produits défectueux, vol de code de carte bancaire... il est possible de perdre beaucoup d'argent et d'énergie en achatant sur internet.

La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) vient ainsi d’appeler les consommateurs à redoubler de vigilance lors de leurs achats en ligne.

En 2020, une enquête de la DGCCRF affirmait que 50% des établissements de vente en ligne contrôlés par l’organisme étaient en anomalie au regard de la loi. Un chiffre exponentiel, lié à l'arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur, très lucratif, et à la démocratisation du “dropshipping”, une nouvelle technique de vente à profit.

Le “dropshipping”, roi des arnaques ?

Le “dropshipping” est un modèle économique de vente en ligne, dans lequel le vendeur ne s’occupe pas de la production, mais uniquement de la commercialisation et de la vente d’un produit. Pour cela, il travaille souvent avec des fournisseurs partenaires, souvent situés à l’étranger, qui s’occupent du reste à bas prix : gestion des stocks, expédition… La pratique est légale, mais elle est à l’origine de nombreuses plaintes ces dernières années, notamment pour “pratiques déloyales ou abusives”. 

En 2021, 336 signalements ont ainsi été recensés par la DGCCRF, contre seulement 65 en 2020. 

Il arrive en effet régulièrement que ces sites de vente en ligne “trompent” le consommateur sur la marchandise : mauvaise qualité, sécurité, origine du produit, fausses promotions, délais de livraison… De plus, les avis de consommateurs affichés sur les plateformes pour faire argument d’autorité sont en réalité rarement authentiques. 

Alors, comment avoir confiance ? Voici nos conseils pour faire vos achats sur internet en évitant les arnaques.

Vérifier la présence de ces informations

1/5
Vérifier la présence de ces informations

Selon la DGCCRF, les commerces en ligne sont tenus par la loi à mentionner les éléments suivantsau consommateur sur le site. Vérifiez donc bien qu’ils sont présents, faute de quoi, vous avez probablement à faire à un vendeur louche.

- Le prix du produit

- Les caractéristiques essentielles du bien ou du service, y compris s'il s'agit d'un produit d'occasion

- La date ou le délai de livraison et de rétractation

- L'identification des vendeurs : nom de l'éditeur du site ou de l'hébergeur, le numéro SIRET, le capital social, le numéro RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) ou tout simplement les coordonnées téléphoniques du professionnel

- Les coordonnées du médiateur de la consommation (pour la résolution amiable des litiges)

- Les mentions relatives aux garanties légales qui contraignent le vendeur à vendre au consommateur un bien conforme au contrat et engagent sa responsabilité si ce n'est pas le cas

- La possibilité de s'inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel

- Les mentions obligatoires relatives aux produits : ingrédients et présence d'allergènes

L'URL du site

2/5
L'URL du site

Soyez attentifs à l’adresse du site sur lequel vous faites vos achats. Lors de l’étape du paiement, vous devez voir apparaître à côté de celle-ci “https” ou un logo de cadenas. Cela signifie que la transaction que vous effectuez est sécurisée. Sans leur présence, on range la carte bleue. 

La crédibilité des promotions

3/5
La crédibilité des promotions

Si le site de vente en ligne affiche des promotions particulièrement alléchantes, vérifiez tout d’abord le montant des frais de port, de douane, ou encore le mode et la date prévue de livraison. Ces facteurs peuvent en effet faire augmenter le prix drastiquement au moment du paiement, rendant la “promotion” beaucoup moins avantageuse. Renseignez-vous également, dans la mesure du possible, sur la qualité produit.

N’hésitez pas à comparer non plus les promotions du site avec celles d’un concurrent.

En bref, évitez les achats compulsifs et renseignez-vous sur le juste prix.

Le délai de rétractation

4/5
Le délai de rétractation

Vérifiez que le délai de rétractation proposé par le vendeur est bien de 14 jours minimum. En effet, depuis 2014, c’est la norme légale concernant les achats en ligne. 

Les mentions légales du site

5/5
Les mentions légales du site

Pour vous assurer que vous vous trouvez sur un site de confiance, jetez un œil aux mentions légales de ce dernier. Elles sont obligatoires selon la loi. 

Sur le site internet d'un entrepreneur individuel (dans le cadre d’une activité commerciale) doivent notamment figurer son nom et prénom, son adresse, un numéro de téléphone ou un courriel, ainsi que le nom de l'hébergeur du site. 

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.