Lors de la conférence de presse sur les mesures d'allégement du confinement ce jeudi 26 novembre, le Premier ministre a demandé aux Français d'éviter "les rassemblements trop nombreux" pour Noël et le jour de l'An qui sont "particulièrement risqués".
Noël et jour de l'An : Jean Castex veut "limiter" le nombre de convives Adobe Stock

Il sera "impératif" de "limiter" le nombre de convives pour célébrer les fêtes de Noël et du Nouvel An en raison de l'épidémie de Covid-19. C'est ce qu' annoncé ce jeudi 26 novembre Jean Castex lors de la conférence de presse sur les mesures d'allégement du confinement en France.

Si le couvre-feu, qui sera mis en place le 15 décembre prochain, sera "levé à titre dérogatoire les 24 et 31 décembre", le Premier ministre rappelle que "cela ne veut pas dire que nous pourrons fêter Noël ou le Nouvel An comme les années précédentes" car "ces moments de rassemblement festif et amicaux (...) sont particulièrement risqués".

Impossible que "les grands-parents ne soient pas associés à ces fêtes de Noël"

"Il est donc impératif que vous limitiez le nombre de personnes à table et évitiez les rassemblements trop nombreux", a donc assuré Jean Castex. Pour des mesures plus précises et pragmatiques sur l'organisation de ces soirées de fêtes de fin d'année, le Premier ministre a expliqué que "des recommandations concrètes" seront annoncées avant les vacances.

En revanche, Jean Castex a tenu à préciser plus tard, en réponse à une question d'un journaliste, qu'il n'était"pas possible que les grands-parents ne soient pas associés à ces fêtes de Noël".  Mardi soir, Emmanuel Macron a vait déjà exhorté les Français à "veiller à ne pas être trop nombreux à table, à respecter les gestes barrière et à aérer les pièces".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.