À l'approche des fêtes de fin d'année, Françaises et Français s'organisent pour célébrer Noël en famille. Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP, déconseille aux familles de manger avec leurs grands-parents.
"Papy et mamie mangent dans la cuisine" : le conseil du professeur Salomon pour NoëlIllustrationIstock

L'épidémie de Covid-19 recule doucement, mais elle sévit toujours. Plus que jamais, il faut tout mettre en oeuvre pour se protéger et protéger les autres de ce virus qui a déjà fait plus d'un million de morts dans le monde, dont 50 000 en France. D'après l'Agence nationale de santé publique, ce douloureux cap a été franchi le 24 novembre 2020, journée qui a enregistré pas moins de 458 décès liés au coronavirus. 

Confinement, port du masque, gestes barrière... Aujourd'hui, de nombreux moyens existent pour ralentir la propagation du virus. Lors de son allocution télévisée du même jour, Emmanuel Macron a fait le point sur la situation sanitaire. Le pic épidémique de la seconde vague ayant été passé, le nombre de cas positifs diminue de jour en jour. Mais il ne faut pas baisser les bras pour autant : les Français restent donc confinés jusqu'au 15 décembre 2020, date où l'attestation de déplacement dérogatoire ne sera plus de rigueur. Sous réserve, bien sûr, que le nombre de contaminations ait continué sa décrue. 

Noël : un réveillon en famille et sans couvre-feu

Autre grande nouvelle : les Françaises et Français devraient pouvoir passer Noël en famille. Cette date sera même exemptée du couvre-feu qui sera appliqué sur l'ensemble du territoire à compter du 15 décembre. Il sera donc possible de recevoir, tout en essayant de "limiter le nombre d'adultes présents". Toutefois, il ne sera pas possible de faire le réveillon au restaurant, ou dans une station de ski. Si le chef de l'État n'a indiqué aucune jauge obligatoire concernant le nombre d'invités, Rémi Salomon a donné un conseil qui en a choqué certains...

Noël : "Papy et mamie mangent dans la cuisine"

Le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP (assistance publique - hôpitaux de Paris), Rémi Salomon, était l'invité de Franceinfo ce mercredi 25 novembre 2020. Sa proposition ? Passer des fêtes de Noël sans grands-parents afin de les préserver du Covid-19. " On coupe la bûche de Noël en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger", a-t-il conseillé.

Voici l'explication qu'il a donné...

Noël : "Ils ont un risque sérieux d'être en réanimation et éventuellement d'en mourir"

"C'est un virus qui est dangereux", assène-t-il, alertant sur les risques de contaminations induits par de tels rassemblements. Il insiste particulièrement sur la vulnérabilité des personnes âgées. "Si je transmets le virus à papy et mamie, c'est pire que tout. Comment je vais vivre ça après ? Parce qu'ils ont un risque sérieux d'être en réanimation et éventuellement d'en mourir. Il faut avoir ça en tête. C'est un virus dangereux, mais on voit le bout du tunnel", a-t-il conclu. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.