L'ancien patron de Renault-Nissan doit composer avec un lourd passé familial qu'il a toujours veillé à garder secret. Découvrez l'histoire de son "père fantôme".
Carlos Ghosn : cette tragédie familiale dont il évite de parlerAFP

Depuis qu’il s’est évadé du Japon où il était assigné à résidence, Carlos Ghosn fait la Une des journaux. Mais bien des années auparavant, son père à lui aussi fait parler de lui pour des faits dont il n’y a pas lieu de se vanter. En effet, et ainsi que le rapporte L’Obs, dans les années 1960, Jorge Ghosn a été condamné à mort pour le meurtre d’un prête. Les faits se sont déroulés à Beyrouth au Liban alors que l’homme d’affaires était encore un enfant. Une histoire avec laquelle il a dû composer plus ou moins secrètement et qui aurait forgé sa personnalité.

Carlos Ghosn : la vraie histoire de son père

Dans son article intitulé "La tragédie familiale que Carlos Ghosn a toujours occultée", L’Obs raconte qu’à "Beyrouth, où le destin du père de Carlos Ghosn est connu de quelques personnes, il se dit qu’il est impossible de comprendre l’ancien PDG de Renault et Nissan (…) sans connaître la vraie histoire de son père". Jorge Ghosn a été condamné à mort en 1960 après que le corps sans vie d’un prêtre a été retrouvé sur le bord d’une route au nord de Beyrouth. La voiture de la mère de Carlos Ghosn y avait été repérée au même moment, ce qui a conduit à l’arrestation de son mari. Celui-ci a été condamné à mort, de même qu’un complice. Mais aucun des deux n’a finalement été exécuté….

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.