Ecouter l'article :

Révélée dans la Star Academy, Olivia Ruiz a connu une belle carrière sur la scène musicale française. Pourtant, l'artiste de 40 ans n'a jamais caché sa frustration après son exposition médiatique sur le petit écran. À l'image de ce souvenir amer qu'elle a évoqué ce dimanche 24 mai au Parisien.
Star Academy : le mauvais souvenir d’Olivia Ruiz après son passage dans l’émission abacapress

Comme un air de nostalgie qui flotte dans les airs. Ces derniers temps durant la crise sanitaire, des programmes emblématiques du petit écran ont ressurgi des archives audiovisuelles. À l’image de la Star Academy dont les premières saisons sont actuellement diffusées sur YouTube.

L’occasion pour les aficionados du télé-crochet animé par Nikos Aliagas de (re)découvrir les premiers pas de leurs artistes préférés comme Jenifer, Nolwenn Leroy ou encore Grégory Lemarchal. Pourtant, ce retour dans le passé ne fait pas que des heureux. À commencer par la chanteuse Olivia Ruiz, révélée dans la première édition de l’émission en 2001, qui s’est hissée jusqu’en demi-finale avant de perdre face Jenifer.

"J'ai mal pour la jeune fille que j'étais"

Près de vingt ans après son passage dans ce "Fame" à la française et la parution de cinq albums, l’interprète de La Femme chocolat est toujours amère à l’égard de l’émission qui l’a propulsée sur le devant de la scène. Interrogée dans Le Parisien ce dimanche 24 mai, l’artiste de 40 ans, qui présente son premier roman La Commode aux tiroirs de couleurs (aux éditions Grasset), revient sur cette expérience médiatique, à l’opposé de ses propres valeurs.

"C'est tout le paradoxe car quand j'y pense, j'ai mal pour la jeune fille que j'étais, à qui on faisait mettre des minijupes", confie-t-elle à nos confrères. Une contrainte traumatisante pour Olivia Ruiz, qui a refusé de porter des robes plusieurs mois après la fin de la Star Academy. "Je ne veux pas montrer mon cul, je veux juste qu'on m'écoute", ajoute la chanteuse auprès du quotidien.

Déjà en 2017 dans On n’est pas couché, Olivia Ruiz condamnait les choix vestimentaires très osées, dictés par la production. « Il y avait une tenue, ce n'était pas une tenue, mais un maillot de bain et on a fait en sorte que je n'aie que cette tenue à ma taille", confiait-elle. "J'ai dû rentrer sur le plateau en larmes avec un truc qui me cachait à peine le sexe et le bout des seins par ce que je n'avais sinon que mon jogging de l'après-midi".

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.