Des mini caméras dissimulées dans les murs. Ce lundi 29 avril, un homme de 54 ans a été interpellé à Savignac-les-Églises. Il filmait ses voisines étudiantes à leur insu, grâce à des trous effectués dans les murs, séparant les deux appartements.
IllustrationIstock

Un stratagème intrusif, immoral et vicieux. En Dordogne, un homme de 54 ans a été placé en garde à vue ce lundi 29 avril dans la commune de Savignac-les-Églises. Il perçait les murs de son appartement pour espionner et filmer ses deux jeune voisines, étudiantes à l'école d’hôtellerie et de restaurant de la ville, rapporte France Bleu.

Dénoncé par ses deux voisines

Remarquant des trous dans les cloisons qui séparent leur appartement de celui de leur voisin, elles décident d’alerter les gendarmes le vendredi 26 avril.

C’est ainsi, en se rendant sur place le lundi suivant, qu’ils ont découvert l’impensable : l’homme avait percé les murs pour y placer des caméras Go Pro.

Objectif ? Filmer ses deux jeunes voisines dans leur vie quotidienne.

Des images pédopornographiques retrouvées

D’autres éléments à charge ont également été retrouvés au domicile du quinquagénaire, situé sur la place du Champ de Foire. Les membres des forces de l’ordre ont en effet mis la main sur un nombre conséquent de disques durs externes : 230 précisément ! Des images et vidéos pédopornographiques y été stockées.

L'homme, placé mardi 30 avril sous contrôle judiciaire, sera jugé le 29 août prochain pour captation d'images dans un lieu privé et pour détention et consultation d'images pédopornographiques.

En vidéo : Une femme dévalise une boutique de luxe avec un faux ventre de grossesse

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.