De la façon dont s'est déroulée l'interpellation au contenu de l'ordinateur de Christian Quesada, le procureur en charge de l'affaire n'a pas hésité à révéler de sordides éléments. Certains sont particulièrement abjects…
Capture vidéo
Sommaire

Christian Quesada : les révélations choc du procureur

"Il y a des images qui sont clairement des viols d’enfants de moins de 10 ans, qui sont photographiés et diffusés à des personnes qui se complaisent devant ce type d’image", a asséné Christophe Rode, procureur de la République, sur le plateau de Cyril Hanouna le 2 avril dernier. Il parlait de ce que les enquêteurs ont pu retrouver dans l’ordinateur de Christian Quesada, ancien champion des 12 coups de midi, placé en détention provisoire depuis fin mars et mis en examen, comme le rapporte le Huffington Post.

Au total c’est "plusieurs milliers d’images", quoique toutes ne soient pas "de la même gravité", qui ont été répertoriées par les autorités compétentes, explique le procureur. De quoi soulever une question, d’ailleurs posée par les chroniqueurs : Chrisitan Quesada faisait-il partie d’un réseau pédophile ? "A partir du moment où il y a un échange de ces images, qui sont interdites par la loi les personnes avec qui il échange, on peut considérer que c’est un réseau", estime le magistrat.

"Après est-ce que c’est un réseau organisé, structuré, ou est-ce que c’est, au hasard des connexions qu’on a des échanges de ces fichiers ? Ce sont les investigations ultérieures qui le détermineront", poursuit-il non sans rappeler à quel point il est difficile de fournir une réponse dans l’immédiat…

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.