Ecouter l'article :

Plusieurs passants ont été mordus par des chiens dans les rues de Vierzon (Cher, Centre-Val de Loire). Les victimes ont été évacuées en urgence par les pompiers de la ville. 
Vierzon : dix personnes blessées dans l’attaque de deux chiens errantsCreative Commons

Samedi 15 février 2020, aux alentours de 15 heures, deux chiens en liberté se sont mis à attaquer des passants, dans plusieurs rues de Vierzon (Cher, Centre-Val de Loire), annonce France 3 Centre-Val-de-Loire. Le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) a indiqué avoir repéré des labradors, "probablement d'une espèce croisée".

"C'était une intervention un peu mouvementée, on n'est pas habitués à ce genre de choses", reconnaît le CODIS pour la chaîne locale. Au total, c'est dix personnes qui auraient été blessées plus ou moins sérieusement, dans l'attaque, selon les pompiers de la ville. 

Si deux des victimes se sont rendues à l'hôpital par leurs propres moyens, les huit autres ont dû être évacuées en urgence pour des blessures sérieuses. "Nous avons évacué 8 blessés, 6 urgences relatives et deux urgences absolues. Ces personnes présentaient des blessures assez graves, principalement aux bras et aux jambes, de grosses morsures", rapporte France 3. Les pompiers présents sur place décriraient même des images de "mollets arrachés". 

Les animaux abattus 

Les deux animaux ont été poursuivis par les gendarmes, jusqu'à l'autoroute A 20. "Les gendarmes de l'autoroute ont réussi à les refouler sur une bretelle d'accès jusqu'à ce que les chiens deviennent agressifs à l'égard des gendarmes qui les ont abattus", a indiqué le procureur de la République de Bourges, Joël Garrigue. Ses propos ont été relayés par France 3

Le journal local Le Berry Républicain précise que les deux chiens seraient des labradors, croisés avec des bergers hollandais, pesant respectivement 38 et 40 kilos. Selon le journal, les deux chiens se sont échappés du domicile de leur maître, samedi 15 février 2020, dans l'après-midi. Le propriétaire des deux animaux a pu être identifié et a été entendu librement par les enquêteurs, annonce le titre de presse.  

L'une des victimes, une septuagénaire de la ville, a été gravement mordue à la main et à l'avant-bras, durant l'attaque. Elle a dû subir une opération chirurgicale, raconte le quotidien départemental. "Ses jours ne sont pas en danger. Mais nous devons attendre encore pour déterminer les conséquences de ses blessures et les éventuelles séquelles", a précisé le procureur de la République, Joël Garrigue.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Un sexagénaire meurt après avoir été léché par son chien

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.