Durant son allocution télévisée ce mardi 24 novembre au soir, Emmanuel Macron a présenté un plan d'allègement du confinement en trois étapes. Il a également évoqué la réorganisation de la stratégie de test et de vaccination. Ce dernier sera-t-il obligatoire ? Qui en profitera en premier ? Détails.
Vaccination Covid-19 : voici comment cela va se passerIllustrationIstock

"Tester, alerter, protéger." La stratégie du gouvernement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus évolue. Après avoir présenté le plan d’allègement du confinement en trois étapes, le chef de l’Etat, est revenu sur la réorganisation de la méthode de test et a dévoilé son plan de vaccination.

"Début janvier, aucun test ne devra mettre plus de 24 heures entre la demande de test et son résultat", a déclaré Emmanuel Macron durant son allocution au JT de 20h ce mardi 24 novembre 2020. Quant aux tests antigéniques, ils "seront utilisés massivement", en particulier pour "des personnes ayant des symptômes, ou quand il faudra dépister rapidement" comme dans les écoles ou les maisons de retraite, rapporte franceinfo.

Le président de la République encourage par ailleurs les Français à utiliser l'application TousAntiCovid, déjà téléchargée par "10 millions" de personnes, "partout où nous nous rassemblons".

La campagne de vaccination, elle, sera déployée dès fin décembre. Quelle sera la stratégie ?

Vaccin contre le Covid-19 : il ne sera pas obligatoire

"Notre stratégie repose sur plusieurs vaccins, certains seront disponibles dès la fin décembre, début janvier (sous réserves des résultats des essais cliniques), et une nouvelle génération arrivera au printemps", a précisé Emmanuel Macron. Elle sera "rapide et massive". Les doses commandées par l'Union européenne devraient être reparties au sein de l'UE "en fonction de la population de chaque État membre".

"Je veux être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire", a-t-il assuré. Ce point a dû rassurer les Français réticents, puisqu'un peu moins de deux personnes sur trois se disent prêts à se faire vacciner (60%), d’après un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.

Qui sera par ailleurs vacciné en premier ?

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Vidéo : Coronavirus : serez-vous obligés de vous faire vacciner ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.