Depuis le 19 mars, les plages françaises sont fermées au public. Plus d'un mois plus tard, des communes du littoral commencent à réfléchir aux possibilités d'accueil avec la saison estivale qui arrive.
Vacances d'été : ce qu'il pourrait se passer sur les plages françaisesCette année les plages ne seront pas bondéesAFP

Elles ont été interdites d’accès, car la population n’y respectait pas les consignes de confinement. Depuis le 19 mars 2020, les plages de France sont fermées au public. C’est le cas, par exemple, des communes de l’Île de Ré et de l'Île d’Oléron qui ont toutes les deux pris un arrêté pour signaler le regroupement des différents citadins vers leur résidence secondaire, rappelle le Huffington Post. Des décisions qui semblent fonctionner, car un peu plus d’un mois plus tard, les plages demeurent désertes.

Cependant, à l’approche du début de la saison estivale, beaucoup s’interrogent sur ce qu’il se passera après le 11 mai, date à laquelle le début du déconfinement est programmé. En effet, s’il est difficile d’imaginer des plages bondées de milliers de touristes comme à l’accoutumée, l’extrême inverse s’avère inimaginable en cette période touristique la plus intense de l’année. D’autant plus que, faute de pouvoir partir en vacances à l'étranger, les Français devraient se rabattre sur les villes côtières cet été.

Les citoyens vers les villes côtières

"Près de la moitié des Français qui avaient initialement prévu de partir à l’étranger ont déjà réorienté leur destination sur la France", indique Vanguelis Panayotis, expert en tourisme, au Huffington Post. "On constate que les requêtes des Français sur Internet concernent de plus en plus une recherche d’information comparable à celle habituelle pour les vacances ‘généralement la période de réservation pour l’été et mars/avril’, cela présage d’un bon report de la clientèle française sur le territoire national", ajoute-t-il. Ce qui semble de plus en plus se confirmer, c’est que seuls les résidents littoraux pourront contempler la mer à partir du 11 mai.

Selon les informations de France Info, le gouvernement devrait s’exprimer sur le maintien de la limitation de déplacements interrégionaux pendant le déconfinement. Il ne souhaite pas voir 300 000 individus sur les plages. En attendant, que l’Etat communique sur le sujet, les communes du littoral envisagent plusieurs pistes.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Coronavirus : faites-vous partie des personnes à risque ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.