Comment pourrait se dérouler la fin du confinement ? Alors que le gouvernement planche sur une levée des mesures région par région, le Royaume-Uni mise sur le "passeport d'immunité". De quoi s'agit-il ?
Déconfinement : c’est quoi le "passeport d’immunité" ?AFP

Que se passera-t-il après le confinement ? La question commence de plus en plus à se poser alors que la France est loin d’être sortie de cette période. Pour l’heure, les mesures mises en place par le gouvernement ont été prolongées jusqu’au 15 avril prochain, mais le confinement pourrait durer plus longtemps. Le Conseil scientifique, consulté par Emmanuel Macron, a en effet préconisé une période de six semaines. Pourtant, il est déjà question de savoir ce que le pays fera après. Lors de son audition par une mission d’information parlementaire, le Premier ministre a annoncé que le déconfinement pourrait être "progressif", sans pouvoir donner beaucoup plus de détails.

Déconfinement : des tests massifs ?

Le gouvernement réfléchit notamment à la mise en place d’un "déconfinement régionalisé", mais ce n’est pas la seule option étudiée. Pour l’instant, on ne sait rien car il est encore trop tôt pour choisir un scénario, a rappelé le Premier ministre. "Nous espérons, et là encore je suis prudent, pouvoir avancer sur le sujet et présenter des éléments d’une stratégie de déconfinement dans les jours, la semaine qui viennent, de façon à donner une perspective à nos concitoyens", a-t-il déclaré devant les députés.

Si Edouard Philippe a évoqué des étapes régionalisées, la levée du confinement devra forcément passer par une campagne importante de tests. Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, les capacités de tests dans l’Hexagone doivent augmenter dans les prochaines semaines. Ces tests sérologiques, qui reposent sur l’analyse du sang, devraient permettre de détecter les personnes qui ont fabriqué des anticorps et qui sont donc immunisées contre le Covid-19. Interrogé à ce sujet dans le quotidien La Croix, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy explique : "Cette stratégie de tests massifs, utilisée notamment par les Coréens, est celle que nous préconisons de mettre en œuvre pour la sortie du confinement". Mais encore faut-il savoir quelles personnes devront être testées en priorité…

Pourtant, une autre piste est à l'étude chez nos voisins européens et pourrait l'être en France : le "passeport d’immunité". De quoi s’agit-il ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.