Emmanuel Macron envisage de reporter les élections municipales 2020 pour le mois d'octobre. Peut on y voire un signe que le confinement n'est pas prêt de s'arrêter ?
Fin du confinement après l'été ? Emmanuel Macron donne un indiceAFP

Le premier tour des élections municipales 2020 a été maintenu coûte que coûte par l'exécutif. Pourtant, alors que l'épidémie commençait à s'installer en France, et que le président appelait à limiter les déplacements, la tenue des élections n'avait pas fait l'unanimité. Le pouvoir aurait subi des pressions de la part des autres représentant politiques pour que celles-ci aient bel et bien lieu. Il est toutefois admis qu'Emmanuel Macron et ses équipes ne reproduirons pas la même erreur pour le second tour des élections.

Ainsi, pour la deuxième partie du scrutin, la date du 21 juin 2020 a été initialement évoquée par le gouvernement. Le Figaro précise qu'un rapport du Conseil scientifique, prévu pour la mi-mai, devrait permettre à l'Assemblée nationale de valider ou non cette décision. Par ailleurs, une nouvelle date annoncée par le gouvernement permettrait d'estimer approximativement, quand aura lieu la fin du confinement.

Le confinement tout l'été ?

Réunie avec le gouvernement en Conseil des ministres ce mercredi 1er Avril, Emmanuel Macron aurait évoqué la possibilité d'un report du scrutin au mois d'octobre prochain, selon les informations du Figaro. Le quotidien suppose que ce dernier ne veut pas répéter l'erreur du premier tour et prendra toutes les précautions nécessaires avant d'organiser le second. le chef de l'État a même prévu de réunir le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et celui du Sénat, Gérard Larcher, jeudi midi à l'Élysée, pour leur proposer un report du scrutin.

Mais alors, en déplacant le vote au mois d'octobre, Emmanuel Macron laisse-t-il entendre que le confinement risque de durer pendant l'été et toutes les vacances scolaires ? Le Conseil d'État, confirme en effet que "si la crise persiste" cela pourrait "contraindre à prolonger les mesures d'urgence sanitaire". Alors risque-t-on de passer tout l'été en quarantaine à la maison ? Si rien ne permet encore de l'affirmer aujourd'hui, la période de confinement est loin d'approcher son terme. Elle devrait par ailleurs être suivie d'un déconfinement progressif, potentiellement long lui aussi. En tout cas, un report du second tour en octobre impliquerait certaines modifications institutionnelles.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.