La sortie de cette crise sanitaire n'est pas encore définie. Comment assurer un "déconfinement" de la population en toute sécurité ? Plusieurs options sont sur la table.
Que se passera-t-il après le confinement ? Le problème du "déconfinement"AFP

La fin du confinement n’est pas pour tout de suite mais certains pensent déjà à l’après. Mis en place le 17 mars dernier, l’isolement à domicile des Français doit durer jusqu’au 15 avril, au plus tôt. Le Conseil scientifique, consulté par le gouvernement, a préconisé de l'étendre à six semaines mais il est toujours question, pour l’heure, d’une durée de quatre semaines. Pourtant, certains pensent déjà à l’après confinement et à la manière dont il va se dérouler… C’est par exemple le cas des membres de La France insoumise, notamment Jean-Luc Mélenchon. Dans une tribune publiée par Le Journal du dimanche, le chef de file du parti et Mathilde Panot, sa vice-présidente, demandent au gouvernement de "planifier" cette sortie de crise sanitaire. "Le monde d’après doit commencer dès maintenant", affirment-ils, ajoutant que "le confinement sans horizon de sortie est insupportable".

Après-confinement : des conditions "encore à l’étude"

La France insoumise n’est pas la seule à appeler de ses vœux une préparation avancée du déconfinement. Dans une tribune publiée par franceinfo, plusieurs ONG et syndicats, notamment Greenpeace et la CGT, demande à préparer "le jour d’après". Une demande balayée par le directeur général de la santé Jérôme Salomon : "Nous n’avons même pas encore d’indicateurs d’évaluation de l’impact du confinement", a-t-il expliqué lundi 30 mars. Le déconfinement devra "être basé sur une expertise scientifique qui va évaluer la situation de l’épidémie à ce moment-là", a-t-il ajouté. Et elle est loin d’être prête…

Pourtant, la réflexion est bien en cours selon Edouard Philippe, comme il l’a expliqué devant l’Assemblée nationale le 31 mars : "Les conditions dans lesquelles nous allons pouvoir déconfiner sont encore à l’étude et dépendent très largement de l’efficacité du confinement, de la capacité d’accueil dans les services de réanimation". Chaque chose en son temps donc, mais des pistes existent. Que pourrait-il se passer en France pour le déconfinement ?

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.