Un jeune homme a été accusé d'attouchements sur deux femmes au Cap d'Agde dont une dans le camp naturiste.  "Il pensait que tout était permis" a défendu son avocat. 
©Getty (illustration)Istock

Fin juillet, au Cap-d’Agde, un jeune Marseillais âgé de 20 ans a été accusé de tripoter les fesses d’une jeune femme. Il avait également touché le derrière d’une autre femme le même jour, raconte Midi Libre. Affirmant devant le tribunal qu’il avait l’autorisation du mari de cette dernière, l’homme prétend avoir agi sous l'effet de l’alcool. "Je venais de sortir de prison. Je ne suis pas monté au Cap pour agresser des personnes mais pour faire la fête", a-t-il déclaré au juge.

A lire aussiCap d’Agde : capitale mondiale des vacances coquines ?

Il n’en est pas à sa première agression

"C'est la première fois qu'il découvre le village naturiste, il a été complètement bouleversé par ce qu'il y a vu, il pensait que tout était permis", défend l’avocat du jeune homme. Mais ce dernier n’en est pas à son premier délit. Il a déjà été accusé d’agression sexuelle en réunion et de vol avec violence. Il avait été condamné d’un mois de prison avec sursis, rappelle Europe 1.

Reconnu coupable pour l’agression des deux jeunes femmes, il a été condamné à neuf mois de prison et a interdiction de retourner au Cap d'Agde ainsi qu'à l'étranger. Son nom a également été inscrit au fichier des auteurs d'agressions sexuelles. 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.