Pour lutter contre l'inflation, de nombreux changements sont attendus en ce mois de mai 2022. Quels sont ceux qui devraient impacter directement votre quotidien ? Faisons le point.
Smic, allocations, SNCF… Tout ce qui change au 1er maiIllustrationIstock
Sommaire

Le mois de mai devrait apporter son lot de changements. Au programme, plusieurs modifications qui devraient permettre aux Françaises et aux Français de ne pas perdre trop de pouvoir d’achat en cette période de forte inflation. Au mois d’avril, cette dernière à continuer d’augmenter.

Après une hausse des prix de la consommation de 4,5% en mars 2022,l’inflation a été estimée à 4,8% pour ce quatrième mois de l’année, précise l’Insee. La cause : “une accélération des prix des services, de l'alimentation et des produits manufacturés”, rapporte l’institut gouvernemental.

Ce qui change au 1er mai : augmentation du Smic

Inflation oblige,le montant du Smic(salaire minimum interprofessionnel de croissance) “augmentera automatiquement le 1er mai”, rapporte le site du gouvernement.

“Entre novembre 2021 et mars 2022, l’indice de référence des prix à la consommation pour les ménages les plus modestes a progressé de 2,65%”, précise le site du ministère du Travail. Comme le veut la loi, le montant du salaire minimum doit donc être augmenté dans “dans la même proportion”.

À partir du 1er mai, le Smic mensuel s’établira à1 645,58 euros brut. Soit un revenu net de 1 302,64 euros.

Depuis le mois de mai 2021, il a augmenté de 5,9%, ce qui représente une augmentation de 91 euros brut par mois.

Une revalorisation qui vaut aussi pour les fonctionnaires.

Ce qui change au 1er mai : hausse du salaire des fonctionnaires

À l’instar du Smic,le salaire des fonctionnaires va connaître une revalorisation à compter du 1er mai 2022. Le gouvernement à décidé de cette hausse le 21 avril dernier “pour éviter que les agents publics aient une rémunération inférieure au Smic, le gouvernement a donc décidé de revaloriser le minimum de traitement”, indique le site Capital.

Voici la liste des fonctionnaires concernés :

  • les agents de la fonction publique hospitalière,
  • les agents de la fonction publique,
  • les agents de la fonction publique d'Etat.

Si le Smic et les salaires des fonctionnaires vont connaître une augmentation pour protéger les citoyens face à l’inflation, qu'en est-il des prestations sociales?

<--pagebreak-->

Ce qui change au 1er mai : revalorisation des prestations sociales versées par la Caf

Au 1er avril 2022, de nombreuses prestations sociales ont pu profiter d’une revalorisation annuelle de 1,8% pour lutter contre l’inflation. D'après les estimations de l'Insee, elle s'élève à4,8%.

Cette augmentation sera visible dans les prochains versements de ces aides de l’Etat, prévus à partir du 5 mai 2022.

Voici la liste des différentes allocations concernées :

  • La prime d'activité
  • Le revenu de solidarité active (RSA)
  • Le revenu de solidarité (RSO)
  • L'allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Les allocations familiales
  • Le complément familial
  • Prime à la naissance ou à l'adoption
  • L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)
  • L'allocation de soutien familial
  • Le complément de mode de garde (CMG)
  • La prestation partagée d’éducation de l'enfant (PreParE)
  • L'allocation de rentrée scolaire (ARS)

Certaines augmentations effectives au 1er mai prochain ne seront pas en faveur du pouvoir d’achat des consommateurs. C’est notamment le cas du prix des loyers.

<--pagebreak-->

Ce qui change au 1er mai :

hausse de l’indice de référence des loyers

Publié le 15 avril 2022 par l’Insee, l’indice de référence des loyers a augmenté de 2,48% sur un an. Il est désormais fixé à 133,93 euros. Il sert à “fixer les plafonds des augmentations annuelles des loyers que peuvent exiger les propriétaires”, indique le site du service public.

Dès le 1er mai,les propriétaires bailleurs pourront donc augmenter le montant des loyers des baux d’habitation en conséquence”, explique le site Dossier Familial.

Pas d’inquiétude, le prix de votre loyer ne va pas nécessairement augmenter. Rien n’oblige votre propriétaireà vous faire payer plus cher.

Comme chaque mois, la hausse des prix concerne aussi le tabac.

<--pagebreak-->

Ce qui change au 1er mai :

variations des prix du tabac

Le prix du tabac va connaître plusieurs modifications à compter du 1er mai 2022. Si la plupart du temps il est réévalué à la hausse, certains paquets vont diminuer de 10 à 20 centimes. C’est le cas de plusieurs paquets des marques Lucky Strike, Peter Stuyvesant, Rothmans, Vogue, L’Originale ou encore Winfield, précise le document des Douanes françaises comme l’indique le quotidien Ouest France.

Du côté de la marque Winston, les paquets devraient coûter 10 centimes de plus.

Si vous devrez toujours débourser un billet de 10 euros en moyenne pour acheter des cigarettes, vous ne pourrez toujours pas les payer en chèques vacances, contrairement aux billets de train.

<--pagebreak-->

Ce qui change au 1er mai :

payer son billet de train en chèque-vacances

D’ici quelques jours, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer en gare pour payer votre billet de train SNCF avec vos chèques vacances. Dès la prochaine mise à jour de l’application SNCF Connect, il sera possible de les acheter directement en ligne.

Pour ce faire, il vous suffira de dématérialiser vos chèques vacances sur “le site de l'Association nationale des chèques vacances (ANCV), à la rubrique ‘échanges’”, précise Europe 1.

La date n’est pas encore précisée mais une chose est sûre, la mise à jour de l’application SNCF Connect devrait être effective avant la fin du mois.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.