Retour des restrictions Covid : les départements qui pourraient bien y échapper
La sixième vague de l'épidémie se profile dans l'Hexagone, faisant craindre le retour imminent des restrictions. Mais certains départements pourraient être relativement épargnés par le rebond de l'épidémie. Les voici.

Deux semaines après la levée des restrictions en France, les chiffres de l’épidémie de coronavirus semblent confirmer, depuis quelques jours, un rebond.

Au 30 mars 2022, covidtracker dénombrait 128 212 nouveaux cas en moyenne sur les 7 derniers jours. Une donnée en hausse de 42% par rapport à la semaine passée, précise le site. 

Le 20 mars dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran annonçait, dans les colonnes du Parisien, que la décision de lever les restrictions pouvait alors être révisée, en fonction de l’évolution de la situation. De son côté, Emmanuel Macron annonçait il y a quelques jours que le masque pourrait bien faire son grand retour… 

Bientôt le retour des restrictions ?

Le 14 mars dernier, la France a en effet pu s’alléger de plusieurs contraintes : le masque est devenu facultatif, même en intérieur, et le pass vaccinal caduque. 

Mais le prix de cette liberté retrouvée serait-il l’arrivée d’une nouvelle vague ?

Selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le virus “a encore beaucoup d’énergie”. Il devrait donc continuer à évoluer, bien que l’institution précise que la sévérité de la maladie devrait s’amenuiser, “au fur et à mesure que l'immunité augmente, grâce à la vaccination et aux infections". 

Les départements les plus protégés

En France, la proportion de la population désormais vaccinée d’au moins une dose s’élève à 80%.

Mais elle descend à 77,8% pour la population entièrement vaccinée. Et même si le vaccin, on le sait désormais, ne protège pas entièrement contre une infection, il reste un outil de taille pour lutter contre la propagation, et la mortalité du coronavirus. 

Et alors que le taux de positivité de la maladie explose dans certains départements, dans d’autres, soit parce que leur population est plus vaccinée que la moyenne nationale, soit parce que le taux d’incidence reste relativement faible, on peut être, pour l’heure, plus tranquille.

Découvrez ces 18 départements mieux protégés qui pourraient échapper au retour des restrictions.

Lancer le diaporama

Charente-Maritime

1/18
Charente-Maritime

Le taux d’incidence en Charente-Maritime, de 1134 au 30 mars 2022, est en dessous de la moyenne nationale. C’est aussi l’un des départements les plus vaccinés de France, avec 84,46% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Landes

2/18
Landes

Le taux d’incidence dans les Landes, de 1131 au 30 mars 2022, est en dessous de la moyenne nationale. C’est aussi l’un des départements les plus vaccinés de France, avec 84,74% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Dordogne

3/18
Dordogne

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence en Dordogne était de 996. C’est en dessous de  la moyenne nationale, qui s’établit à 1337. 

Haute-Loire

4/18
Haute-Loire

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence dans le département était de 909. C’est assez bas par rapport à la moyenne nationale (1337). 

Voir la suite du diaporama

Finistère

5/18
Finistère

Le Finistère possède, au 30 mars 2022, un taux d'incidence élevé (1977). Cependant, le département reste bien protégé des formes graves par son taux de vaccination supérieur à la moyenne nationale, avec 82,98% de ses habitants ayant reçu au moins une dose.

Vendée

6/18
Vendée

La Vendée possède, au 30 mars 2022, un taux d'incidence assez élevé (1512). Cependant, le département reste bien protégé des formes graves par son taux de vaccination supérieur à la moyenne nationale, avec 85,97% de ses habitants ayant reçu au moins une dose. A ce titre, la Vendée est d’ailleurs le département le plus vacciné de France. 

Haute-Savoie

7/18
Haute-Savoie

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence en Haute-Savoie était de 964. C’est assez bas par rapport à la moyenne nationale (1337). 

Ille-et-Vilaine

8/18
Ille-et-Vilaine

L’Ille-et-Vilaine, malgré un taux d’incidence, au 30 mars, qui reste élevé (1769), fait partie des départements les plus vaccinés de France, avec 82,84% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Côtes-d’Armor

9/18
Côtes-d’Armor

Les Côtes-d’Armor possèdent, au 30 mars 2022, le taux d'incidence le plus élevé de l’Hexagone (2012). Cependant, le département reste bien protégé des formes graves par son taux de vaccination supérieur à la moyenne nationale, avec 82,73% de ses habitants ayant reçu au moins une dose.

Seine-Saint-Denis

10/18
Seine-Saint-Denis

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence en Seine-Saint-Denis était de 667. C’est relativement bas par rapport à la moyenne nationale (1337). C'est d'ailleurs le taux le plus bas de l'Hexagone. 

Rhône

11/18
Rhône

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence dans le département était de 973. C’est assez bas par rapport à la moyenne nationale (1337). 

Loire-Atlantique

12/18
Loire-Atlantique

Le taux d’incidence en Loire-Atlantique, de 1317 au 30 mars 2022, est en dessous de la moyenne nationale. C’est aussi l’un des départements les plus vaccinés de France, avec 83,75% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Loire

13/18
Loire

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence dans la Loire était de 736. C’est bien en dessous de  la moyenne nationale, qui s’établit à 1337. 

Hautes-Pyrénées

14/18
Hautes-Pyrénées

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence dans le département était de 961. C’est assez bas par rapport à la moyenne nationale (1337). 

Morbihan

15/18
Morbihan

Le Morbihan, malgré un taux d’incidence, au 30 mars, qui reste élevé (1466), fait partie des départements les plus vaccinés de France, avec 84,16% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Gironde

16/18
Gironde

Le taux d’incidence de la Gironde, de 1127 au 30 mars 2022, reste en dessous de la moyenne nationale. C’est aussi l’un des départements les plus vaccinés de France, avec 84,51% de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid. 

Yonne

17/18
Yonne

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence dans l’Yonne était de 984. C’est bien en dessous de  la moyenne nationale, qui s’établit à 1337. 

Savoie

18/18
Savoie

Au 30 mars 2022, le taux d’incidence en Savoie était de 875. C’est bien en dessous de  la moyenne nationale, qui s’établit à 1337.