Pass vaccinal : ces départements où il pourrait être levé avant juillet
Olivier Véran a conditionné la levée du pass vaccinal à l'occupation dans les services de réanimation. Dans certains départements, la situation commence d'ores et déjà à s'améliorer.

Rendez-vous au mois de juillet. L'été est encore loin, très loin même, mais le gouvernement l'évoque pour la levée des restrictions liées au Covid-19. Une première étape a déjà été franchie mercredi 2 février et une autre est prévue pour le mercredi 16 février, mais ça ne sera quand même pas un retour à la vie normale. En effet, si le masque n'est plus imposé à l'extérieur, il reste obligatoire dans les lieux recevant du public, notamment les restaurants, les théâtres et les salles de cinéma.

Pass vaccinal : les conditions à remplir pour lui dire au revoir

Interrogé à ce sujet sur BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué une fin de l'obligation pour le printemps, expliquant : "On l'a déjà fait. Avant la vague Delta, on avait retiré le masque dans les cinémas. Il était conseillé, mais plus obligatoire (...) On va revivre ce moment-là. Si l'épidémie suit son cours avec une baisse d'Omicron, ça sera au printemps". En ce qui concerne le pass sanitaire, par contre, il va falloir se montrer patient... Olivier Véran a rappelé que la fin était prévue pour le mois de juillet, mais "si nous pouvons supprimer le pass avant, nous le ferons". Sous quelles conditions ? 

Le gouvernement s'appuiera sur "des indicateurs pertinents" comme "le taux d'occupation des lits de réanimation par des malades du Covid". Si ces services sont "vidés" de leur patient qu'aucun nouveau variant n'a fait son apparition d'ici-là, alors "l'utilité du pass sera discutable et nous pourrons le retirer". Peut-on envisager une levée locale, avant de la faire sur le plan national ? Le gouvernement ne le dit pas mais, dans certains départements, les services de réanimation se vident peu à peu. Il n'y a même aucun lit occupé par des patients Covid-19 dans l'un d'eux. Découvrez lesquels dans le diaporama ci-dessous.

L'Orne

1/11
L'Orne

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 19%

L'Allier

2/11
L'Allier

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 25%

L'Yonne

3/11
L'Yonne

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 33%

Voir la suite du diaporama

L'Aveyron

4/11
L'Aveyron

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 36%

La Vienne

5/11
La Vienne

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 19%

Le Finistère

6/11
Le Finistère

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 32%

La Haute-Saône

7/11
La Haute-Saône

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 33%

Le Calvados

8/11
Le Calvados

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 37%

La Manche

9/11
La Manche

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 39%

La Corrèze

10/11
La Corrèze

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 27%

La Lozère

11/11
La Lozère

Proportion de lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid-19 : 0%