C'est officiel : le pass vaccinal est désormais nécessaire pour accéder à un grand nombre de lieux publics. Lors d'une conférence de presse à Matignon, Jean Castex a listé les conditions pour lever le dispositif. Certains départements remplissent-ils déjà les critères ?
Pass vaccinal : à quelles conditions sera-t-il levé ?

Scannez avant d'entrer. Ce lundi 24 janvier, le pass vaccinal entre en vigueur et est désormais obligatoire pour accéder à de nombreux établissements publics. Pour pénétrer dans les lieux qui demandent le sésame, vous devrez ainsi justifier d'un schéma vaccinal complet, d'une première dose effectuée avant le 15 février, ou d'un certificat de rétablissement du Covid-19. Voici la liste des endroits où vous devrez apporter le document pour entrer, selon le Midi Libre

  • Les lieux de culture et de loisirs : salles de spectacle, parcs d'attractions, musées, cinémas, monuments, bibliothèques, stades, discothèques, salles de sport, les casinos, les bowlings, les salles de jeux, les salons, les remontées mécaniques et les foires.
  • Les lieux de restauration : les bars, les cafés, les restaurants, 
  • Les transports longue distance et les croisières.
  • Les mariages organisés dans l'espace public. 
  • Les centres commerciaux sur décision du préfet. 

Selon les dernières annonces du gouvernement, les restrictions sanitaires en vigueur devraient progressivement être levées dans le courant du mois de février. Mais quid du pass vaccinal, tout fraîchement mis en place ? Lors d'une conférence de presse relayée par le Huffington Post Jean Castex a évoqué l'éventuelle fin du laissez-passer. “Il faut savoir réagir vite quand c’est nécessaire, mais il faut aussi savoir lever les mesures dès que les conditions permettent de le faire. Cela vaut aussi pour le pass vaccinal”, a fait valoir le Premier ministre. 

Quelles sont les conditions pour lever le pass vaccinal ?

"Je veux être clair : le pass pourrait tout à fait être suspendu si la pression épidémique et surtout hospitalière venait à se réduire fortement et durablement; si nos services de réanimation ne voyaient arriver de nouveaux malades pendant plusieurs semaines; si nos hôpitaux n’étaient plus obligés de déprogrammer des soins", a détaillé le locataire de Matignon. Certains départements remplissent-ils déjà ces critères ? En tout cas, quelques-uns affichent d'ores et déjà une baisse des hospitalisations ainsi qu'une tension hospitalière modérée, selon les chiffres de Covid TrackerDécouvrez lesquels dans notre diaporama ci-dessous.

Haute-Vienne

1/8
Haute-Vienne

En Haute-Vienne, la tension hospitalière s’élève à 71% et les hospitalisations sont en baisse.

Tarn-et-Garonne

2/8
Tarn-et-Garonne

Dans le Tarn-et-Garonne, la tension hospitalière s’élève à 67% et les hospitalisations sont en baisse.

Lozère

3/8
Lozère

En Lozère, la tension hospitalière s’élève à 67% et les hospitalisations sont en baisse.

Haute-Saône

4/8
Haute-Saône

En Haute-Saône, la tension hospitalière s’élève à 42% et les hospitalisations sont en baisse.

Cher

5/8
Cher

Dans le Cher, la tension hospitalière s’élève à 33% et les hospitalisations sont en baisse.

Allier

6/8
Allier

Dans l’Allier, la tension hospitalière s’élève à 33% et les hospitalisations sont en baisse.

Puy-de-Dôme

7/8
Puy-de-Dôme

Dans le Puy-de-Dôme, la tension hospitalière s’élève à 25% et les hospitalisations sont en baisse.

Cantal

8/8
Cantal

Dans le Cantal, la tension hospitalière s’élève à 13% et les hospitalisations sont en baisse.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.