Jean Castex et Olivier Véran ont repris les conférences de presse du jeudi soir. L'exécutif en a alors profité pour détailler un certain nombre de mesures à venir, parmi lesquelles l'allègement de certains protocoles sanitaires. Récapitulatif.
Restrictions covid : les dernières annonces du gouvernement 

parmi lesquelles l’allègement de certains protocoles sanitaires. Récapitulatif.

La situation s’améliore enfin. A quelques mois seulement de l’élection présidentielle, l’exécutif aura peut-être droit à un instant de répit ; à un soupir de soulagement. Profitant de cette soudaine éclaircie dans la crise sanitaire, informe Le Figaro, le Premier ministre et son ministre de la Santé ont donc renoué avec la conférence de presse du jeudi soir. Un exercice désormais bien connu des Françaises et des Français pour avoir rythmé le cours de l’épidémie des semaines durant. Cette fois-ci, cependant, il ne s’agissait pas d’annoncer un confinement où l’entrée d’un nouveau couvre-feu… Jean Castex et Olivier Véran ont au contraire parlé d’allègement des mesures.

Plus d’informations à ce propos dans le diaporama que vous retrouverez en conclusion de cet article.

Covid-19 : la situation s’améliore enfin

Dans les faits, le nombre de cas continue à exploser de jour en jour. Mais "la vague Omicron commence à marquer le pas", a rappelé l’ancien maire de Prades, alors que 400 000 nouveaux tests positifs ont été recensés en 24, le mercredi 19 janvier 2022. 

Pour continuer à lutter contre l’épidémie, l’exécutif ne juge plus nécessaire de serrer la vis aussi fort qu’il a pu le faire jusqu’à présent, poursuit donc Les Echos. Ceci étant, il entend tout de même pousser les non-vaccinés vers l’injection. C’est pourquoi celles et ceux qui passeraient le cap d’ici au 15 février bénéficieront d’un régime spécial : ils n’auront besoin que d’une première dose pour activer le pass vaccinal sans délai. Il sera toutefois levé s’ils sont incapables de présenter un test négatif de moins de 24 heures et devront recevoir leur deuxième dose après un mois.

1 - L’entrée en vigueur du pass vaccinal 

1/11
1 - L’entrée en vigueur du pass vaccinal 

Le pass vaccinal doit entrer en vigueur à compter du lundi 24 janvier 2022, sous réserve de l’aval du Conseil constitutionnel, dont la décision est attendue ce vendredi 21 janvier. S’il est bel et bien validé, il faudra alors justifier d’un schéma vaccinal complet afin de pouvoir :

  • Aller au cinéma ou au théâtre,
  • Aller au restaurant,
  • Prendre un Train-Grande Vitesse.

Le pass vaccinal ne sera pas exigé pour profiter de soins dans les établissements sanitaires et médico-sociaux (Ehpad). A compter du 15 février, les Françaises et les Français ne devront pas attendre plus de quatre mois pour procéder à leur dose de rappel.

2 - Tous les cas qui pourraient mener à la suspension du pass vaccinal

2/11
2 - Tous les cas qui pourraient mener à la suspension du pass vaccinal

Il n’est pas encore entré en vigueur que le gouvernement envisage déjà sa suspension ! Jean Castex, à l’occasion de sa conférence de presse du jeudi 20 janvier 2022, s’est exprimé au sujet de la fin du pass vaccinal. Selon lui, elle surviendra "si la pression épidémique mais surtout hospitalière venait à se réduire fortement et durablement".

3 - La fin du port du masque obligatoire en extérieur

3/11
3 - La fin du port du masque obligatoire en extérieur

A compter du 2 février 2022, le port du masque en extérieur ne sera plus obligatoire dans les villes où c’est aujourd’hui le cas. En outre, les lieux accueillant du public ne seront plus soumis à une jauge comme c’est le cas actuellement.

4 - La fin du télétravail obligatoire

4/11
4 - La fin du télétravail obligatoire

Jusqu’à présent, le télétravail est obligatoire au moins trois jours par semaine travaillée. Cela changera à compter du mercredi 2 février 2022 : toute obligation sera en effet levée, sauf à ce que la situation épidémiologique se dégrade soudainement d’ici là. Le télétravail restera recommandé.

5 - Allègement du protocole sanitaire dans les bars

5/11
5 - Allègement du protocole sanitaire dans les bars

L’autre grande échéance évoquée par Jean Castex et Olivier Véran, c’est le 16 février. A compter de cette date, le protocole sanitaire sanitaire sera modifié pour les bars, où la consommation debout redeviendra possible.

6 - Allègement du protocole sanitaire dans les cinémas

6/11
6 - Allègement du protocole sanitaire dans les cinémas

Les cinémas aussi sont concernés par l’évolution du protocole sanitaire prévue pour le 16 février. Ils font partie des lieux où la consommation sera de nouveau autorisée.

7 - Allègement du protocole sanitaire dans les transports

7/11
7 - Allègement du protocole sanitaire dans les transports

Les transports aussi sont concernés par l’évolution du protocole sanitaire prévue pour le 16 février. Ils font partie des lieux où la consommation sera de nouveau autorisée.

8 - Allègement du protocole sanitaire dans les stades

8/11
8 - Allègement du protocole sanitaire dans les stades

Les stades aussi sont concernés par l’évolution du protocole sanitaire prévue pour le 16 février. Ils font partie des lieux où la consommation sera de nouveau autorisée.

9 - Réouverture des discothèques

9/11
9 - Réouverture des discothèques

Les discothèques sont fermées depuis le 10 décembre, ce qui n’est pas sans peser sur l’activité du secteur. Fort heureusement pour les métiers du monde de la nuit, elles devraient rouvrir à compter du 16 février, dans le cadre de l’allègement du protocole sanitaire en France.

10 - Révision du protocole sanitaire à l’école

10/11
10 - Révision du protocole sanitaire à l’école

A l’issue des vacances de février, le protocole sanitaire des écoles devrait lui aussi être allégé. Le port du masque obligatoire dans les écoles élémentaires pourrait être levé, et le recours systématiques aux tests en cas de cas positif pourrait être remplacé par de simples auto-tests.

11 - Le rappel vaccinal désormais autorisé pour les 12-17 ans

11/11
11 - Le rappel vaccinal désormais autorisé pour les 12-17 ans

Le rappel vaccinal pour les adolescents de 12 à 17 ans n’est pas obligatoire. En vérité, il n’est même pas encore possible. Mais tout ceci devrait changer dès le lundi 24 janvier. En outre, le gouvernement entend aussi faciliter la vaccination des enfants de 5 à 11 ans.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.