Restaurants, hôpitaux, avions… Depuis le 9 août, le pass sanitaire est nécessaire dans de nombreux établissements recevant du public. Toutefois, le texte de loi publié au Journal officiel empêche l'extension du dispositif dans certains lieux. Voici les endroits qui ne devraient jamais être concernés par le laissez-passer.
Pass sanitaire : les lieux où il ne sera jamais obligatoire

Jusqu’où le pass sanitaire s’étendra-t-il ? Depuis le 9 août, ce précieux laissez-passer est indispensable pour se rendre dans de nombreux endroits recevant du public : les transports longue distance, les restaurants, les bars, les cafés, les hôpitaux, les établissements médico-sociaux et même les maisons de retraite. Les urgences, naturellement, ne sont pas concernées par l’obligation de présenter le document. Les plus grands centres commerciaux pourraient également être concernés selon la situation sanitaire de chaque département, et sur décision du préfet. Le 21 juillet, le dispositif concernait déjà plusieurs établissements : les lieux culturels, les foires, les salons, les activités sportives et de loisirs. 

L'accès des personnes aux biens et services de première nécessité doit être garanti

Toutefois, la mise en place du pass sanitaire ne doit pas être un frein à l’exercice de la démocratie et aux besoins des Françaises et Français. Pour cette raison, le texte de loi paru au Journal officiel précise que le dispositif doit être utilisé dans “des conditions garantissant l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi, le cas échéant, qu'aux moyens de transport”. Ainsi, de nombreux lieux ne seront, à priori, jamais soumis à la présentation du laissez-passer. Découvrez lesquels dans notre diaporama. 

Pour rappel, se faire vacciner n’est pas le seul moyen de se procurer un pass sanitaire. Le document peut prendre différentes formes : 

  • Un certificat de vaccination au Covid-19, à condition d’avoir effectué un schéma vaccinal complet. 
  • Un certificat de rétablissement du Covid-19, à condition qu’il date de plus de onze jours et de moins de six mois. 
  • Un test PCR ou antigénique négatif, à condition qu’il date de moins de 72 heures.

Les pharmacies

1/13
Les pharmacies

Le pass sanitaire ne devrait pas devenir obligatoire dans les pharmacies. En effet, le texte de loi paru au Journal officiel précise que le dispositif doit garantir “l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité”.

Les métros

2/13
Les métros

Le pass sanitaire ne devrait pas devenir obligatoire dans les métros. En effet, le texte de loi paru au Journal officiel précise que le dispositif doit garantir “l'accès des personnes (...) aux moyens de transport”.

Les meetings politiques

3/13
Les meetings politiques

D’après l’avocat Théo Clerc, interrogé par le Figaro, “trois types d'activités dites ‘totem’ ne pourront jamais être soumises au pass sanitaire”. Parmi elles, les activités politiques.

Les supermarchés

4/13
Les supermarchés

Le pass sanitaire ne devrait pas devenir obligatoire dans les supermarchés. En effet, le texte de loi paru au Journal officiel précise que le dispositif doit garantir “l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité”.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.