Une piscine (illustration).
Chaque année, environ 1 000 personnes meurent noyées en France. La noyade accidentelle constitue la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Pour éviter le pire, voici donc quelques conseils à respecter avant de vous jeter à l'eau.

En France, les noyades accidentelles sont responsables chaque année d'environ 1 000 décès, dont 400 pendant l'été. Entre juin et septembre 2021, les chiffres ont baissé par rapport à la précédente enquête datant de 2018 avec 1 480 noyades accidentelles contre 1 649. Mais ils restent inquiétants. D'autant que les noyades touchent particulièrement les plus jeunes : elles constituent en effet la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

Risque de noyade : les conseils pour éviter le pire

Ce vendredi 29 juillet 2022, un enfant âgé de 3 ans s'est ainsi noyé à Gimont (Gers). Le drame s'est déroulé alors qu'il n'y avait qu'une vingtaine de centimètres d'eau dans la petite piscine gonflable, rapporte La Dépêche.

Le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle régulièrement "les conseils pratiques et les comportements à adopter pour se baigner sans danger et pratiquer une activité nautique en toute sécurité". Cet été encore, une campagne de prévention a été déployée par les pouvoirs publics afin d'informer sur les risques de noyades accidentelles.

En mer, en piscine, ou lors d'activités nautiques, la vigilance doit être permanente. Voici quelques recommandations pour se jeter à l'eau l'esprit tranquille.

Où que vous soyez

1/5
A la plage (illustration).

- Assurez-vous de votre niveau de natation ainsi que de celui de vos proches (enfants notamment)

- Surveillez vos enfants en permanence. Restez toujours avec eux quand ils jouent au bord de l'eau ou lorsqu'ils sont dans l'eau (ou à défaut désigner un adulte responsable de leur surveillance)

- Tenez compte de votre forme physique : ne vous baignez pas si vous ressentez un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons)

- Ne vous exposez pas longtemps au soleil

- Rentrez dans l'eau progressivement

- Ne buvez pas d'alcool avant la baignade

A la mer

2/5
Un enfant à la plage. Illustration

- Choisissez des zones de baignade surveillées

- Consultez régulièrement les bulletins météo et respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade (Vert : baignade surveillée et absence de danger particulier, Orange : baignade dangereuse mais surveillée, Rouge : interdiction de se baigner)

- Surveillez vos enfants même lorsqu'ils jouent sur hors de l'eau, sur la plage

- Prévenez un proche avant de vous baigner

- Nagez parallèlement au rivage et non vers le large

A la piscine

3/5
Une piscine hors-sol. Illustration.

- Baignez-vous en même temps que vos enfants ou désignez un seul adulte responsable de la surveillance

- Ne faites pas autre chose lorsque votre enfant se baigne

- Ne vous absentez pas, même quelques instants

- Soyez particulièrement vigilant lors des baignades dans des piscines « hors-sol » qui ne disposent souvent pas de dispositif de sécurité

- Respecter l'obligation d'installer des dispositifs de sécurité pour les piscines enterrées ou semi-enterrées. Des barrières, des abris ou des couvertures qui empêchent l'accès au bassin ou encore une alarme sonore pour alerter en cas de chute d'un enfant dans l'eau.

Voir la suite du diaporama

Pendant les loisirs nautiques

4/5
un voilier. illustration.

- Faites reconnaître par un maître-nageur sauveteur la capacité de vous ou votre enfant à savoir nager

- Pratiquer votre activité dans les zones autorisées

- Consultez la météo avant de partir

- Ne partez jamais seul et informez vos proches de votre destination

- Respectez les consignes de sécurité et équipez-vous de bouées, gilets de sauvetage, casques etc.

- Si vous êtes sur un bateau, utilisez en priorité votre radio VHF, canal 16, en cas d’urgence

Les bons réflexes en cas d'accident

5/5
Les pompiers. Illustration.

Si vous êtes témoins d'une noyade ou remarquez une personne en détresse dans l'eau, prévenez immédiatement les secours en composant le 112, le 15 ou le 18. Pour signaler des personnes en difficultés en mer, le numéro d'urgence est le 196. Il permet de joindre les centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS).

Une règle à respecter impérativement : ne vous mettez pas en danger vous-mêmes. Si vous ne vous sentez pas capable d'aider la victime, ne vous jetez pas à l'eau. Vous pouvez éventuellement essayer de la secourir en lui tendant un objet ou en lui jetant une bouée par exemple.