Plan de table, test, embrassade… Quels bons réflexes adopter pour célébrer les fêtes de fin d'année en toute sécurité ?
Noël : 5 gestes simples pour un Réveillon sans risque IllustrationIstock
Sommaire

Les fêtes de fin d’année se dérouleront dans des conditions bien différentes des années précédentes. Et ce, malgré le déconfinement et l’allégement du couvre-feu les 24 et 31 décembre. Les familles pourront se réunir, mais les "réunions privées devront être limitées au maximum" du fait de l'épidémie de Covid-19, a précisé Emmanuel Macron lors de son allocution le 24 novembre dernier.

Jean Castex a d’ailleurs précisé le nombre de convives durant la conférence de presse sur la stratégie vaccinale, jeudi 3 décembre. Il recommande "une jauge de six adultes, sans compter les enfants", pour les repas de fêtes. Nombreux sont ceux qui ont décidé de modifier leurs projets. Pour prendre toutes les précautions possibles, des gestes simples peuvent être appliqués en famille. Nos confrères de franceinfo ont demandé conseils à différents experts en infectiologie et santé publique. Voici ce qu’ils préconisent aux Français.

Noël : le risque zéro n’existe pas

Pas de solution magique, ni de "zéro risque", d’après les spécialistes. Pour eux, l’option la plus sûre aurait été de repousser les célébrations ou de se retrouver virtuellement, même si l’envie de se voir physiquement est intelligible.

Mieux vaut donc discuter de l’organisation des repas en amont avec les convives qui n’ont pas été confinés ensemble, indique Didier Lepelletier, professeur hygiéniste au CHU de Nantes et co-président du groupe de travail sur le Covid-19 du Haut Conseil de la santé publique. "Il faut que chaque famille ait une perception du risque et se retrouve pour en discuter. On peut imaginer se retrouver dans un conseil familial pour déterminer comment on peut se retrouver, décider de qui va cuisiner...", détaille-t-il.

En plus d’évaluer les risques encourus, cela permet de connaître et répondre aux angoisses de chacun, rappelle au micro de franceinfo Emmanuel Rusch, président de la Société française de santé publique : "C'est important d'en parler avec les personnes avec qui on va être et de ne pas être dans les non-dits."

Devez-vous vous faire tester ?

Noël 2020 : prenez toutes les précautions possibles en amont

La semaine précédant les fêtes, mieux vaut éviter les contacts sans respect des gestes barrières avec des personnes extérieures. Si tel est le cas et que vous avez des symptômes il ne faudra alors pas vous rendre au repas de Noël.

Si les tests antigéniques disponibles en pharmacie sans ordonnance et remboursés par l'Assurance-maladie peuvent sembler une bonne solution, selon Alexandre Bleibtreu, médecin infectiologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris, c’est une mauvaise idée : "Un résultat négatif ne garantit pas que la personne n'est pas asymptomatique ou en phase d'incubation".

Et d’ajouter : "Le risque, c'est que le test donne une fausse impression de sécurité". Il estime qu’il vaut mieux utiliser "l'application Tous AntiCovid, qui permet de savoir si on a été en contact avec des personnes contagieuses".

Réveillon : plan de table adapté et application des gestes barrières

Lors du repas, mieux vaut espacer au maximum les invités et respecter scrupuleusement les gestes barrières : se laver les mains régulièrement, porter le masque en dehors du repas, nettoyer les surfaces touchées par les convives, se laver les mans pendant les échanges de cadeaux, ne pas se faire de bisous, mais remercier oralement, aérer la pièce dans laquelle on se trouve… D’après Didier Pelletier, il faudrait le faire "10 minutes toutes les heures".

Dernier conseil du professeur d'hygiène : "Cette année, à l'apéritif, on met des piques sur les toasts pour éviter de les attraper à la main, on ne se fait pas passer le plat, mais on décide qu'une personne va servir tout le monde", ou encore "on porte le masque jusqu'à ce qu'on mange et on évite de partager des objets."

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.