Le docteur Didier Raoult propose depuis plusieurs semaines, un traitement au coronavirus, à base d'hydroxychloroquine. La cité phocéenne semble ainsi compter moins de morts que le reste de la France.
Marseille vraiment moins touchée par le coronavirus ?Pixabay - Illustration

Le docteur Didier Raoult, infectiologue à l'IHU Méditerranée Infection, assure avoir trouvé un remède au coronavirus, via l'utilisation de la chloroquine, un médicament habituellement réservé aux traitements contre le paludisme. Cette méthode est-elle réellement efficace ? Et réduit-elle le nombre de morts à Marseille ? "On meurt moins du coronavirus à Marseille, et encore moins à l'IHU Méditerranée Infection" assurent en tout cas les équipes du professeur.

L'infectiologue de renom et ses équipes utilisent les statistiques régionales de mortalité, afin de prouver l'efficacité du traitement à base d'hydroxychloroquine, développé dans leur établissement. Ainsi, les chiffres de Santé Publique France, permettent de dégager une tendance.

Evaluation de mortalitée 

Le magazine économique Capital indique que, le 31 mars 2020, l'IHU avait déjà administré le traitement à 1 283 malades du coronavirus. Selon les chiffres de l'établissement, un seul de ces patients, un homme de 84 ans, est décédé après avoir suivi le traitement pendant au moins trois jours.

Mais le magazine explique qu'il faudra attendre les résultats de l'essai clinique européen Discovery pour connaître précisément les effets de l'hydroxychloroquine sur le coronavirus. Toutefois les statistiques de Santé publique France permettent déjà de faire une première évaluation de la mortalité causée par le coronavirus dans la région. Les données de l'agence nationale de santé permettent au moins de comprendre les chiffres par département, en fonction des données hospitalières, remontées par les établissements locaux. Alors les départements proches de Marseille enregistrent-ils moins de morts ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.