Dans certains départements, les conséquences de la flambée des contaminations commencent à se faire ressentir à l'hôpital. De plus en plus de lits de réanimation sont occupés.
Malade en réanimation : les départements où la situation se dégrade

Le diaporama indique les départements de France métropolitaine où le taux d'occupation des lits de réanimation a significativement augmenté au cours de ces derniers jours. Source : Covid Tracker

La quatrième vague déferlera-t-elle sur l'Hexagone avant la fin de l'été ? Depuis le début du mois de juillet, les indicateurs montrent une nette dégradation de la situation épidémique. Au soir du 27 juillet, le taux d'incidence à l'échelle nationale s'établit  à 189 contaminations pour 100 000 habitants. Pour rappel, il était seulement de 40 durant la semaine du 4 au 10 juillet dernier. La circulation du virus a donc indéniablement progressé depuis que les vacances scolaires d'été ont débuté. 

Les zones les plus prisées par les touristes sont d'ailleurs les plus touchées. Les territoires de la façade atlantique atteignent des taux d'incidences très élevés. En Charente-Maritime, on relève par exemple 382 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. 

Quatrième vague : quelle est la situation dans les hôpitaux ? 

Sur le littoral méditerranéen, ce n'est pas vraiment mieux, les Pyrénées-Orientales enregistrent 635 contaminations pour 100 000 individus, soit le pire ratio de tout le pays. Pour tenter de freiner le phénomène, les autorités locales ont été contraintes de faire appliquer des mesures de restriction abandonnées quelques semaines plus tôt. Dans les Pyrénées-Orientales, les bars et restaurants sont désormais obligés de fermer à 23 heures

Ce mardi 27 juillet, plus de 26 000 nouveaux cas de coronavirus ont été rapportés par Santé Publique France. 

Les conséquences de cette flambée épidémique se font peu à peu ressentir dans les services hospitaliers. Actuellement, 7137 patients porteurs de la maladie se trouvent à l'hôpital. Parmi eux, près d'un millier sont pris en charge dans un service de réanimation. Le taux d'occupation de ces lits de soins très lourds atteint 19%, un chiffre encore acceptable, mais en hausse sur ces derniers jours.

Quels sont les départements où la situation se dégrade le plus rapidement ? Consultez notre diaporama pour savoir si le vôtre en fait partie. 

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.