Invité de l'émission “Vous avez la parole”, Christophe Castaner a répondu à de nombreuses questions des internautes concernant le confinement. Il a ainsi clarifié la situation sur les contrôles de police à proximité des supermarchés.
Les gendarmes ont-ils le droit de fouiller vos courses ?Pixabay.

Pour éclairer certaines zones d'ombres et expliquer plus encore mieux les règles du confinement, les ministres de la Santé et de l'Intérieur, Olivier Véran et Christophe Castaner, ont pris la parole jeudi 26 mars 2020, au micro de France 2. Les deux hommes étaient les invités de l'émission politique "Vous avez la parole" et ont répondu aux questions de Léa Salamé et Thomas Sotto. "Comment progresse l'épidémie ? Le confinement est-il efficace ? Que faut-il faire pour protéger les Français ?", sont les principales questions qui ont été abordées lors de l'émission.

Mais les deux membres du gouvernement ont également répondu sur des points plus précis. En effet, grâce au hashtag #OnVousRéond, les internautes ont pu poser des questions aux invités de l'émission. Ainsi, les deux ministres ont répondu à des nombreuses questions des Français, apportant des précisions sur certaines règles du confinement.

"Nos gendarmes cherchent à protéger les gens"

L'un des internautes a posé la question suivante au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner : "Les gendarmes ont-ils le droit de fouiller nos sacs de courses et décider de ce qui est (ou non) de première nécessité ?" Question à laquelle le ministre n'a pas vraiment donné de réponse précise, bien qu'il ait ouvert la porte à ce genre de possibilité. "S'ils ont le sentiment que la personne les bluffe un peu, ruse, ils ont la possibilité de poursuivre les investigations. (...) Mais nos gendarmes, nos policiers ne cherchent pas à embêter les gens, ils cherchent à les protéger", répond alors le ministre de l'Intérieur. Mais alors, qu'en est-il réellement ? 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.