INTERVIEW. Le topless ne séduit plus autant qu'avant sur les plages françaises. La crise sanitaire a-t-elle mis un frein définitif à la pratique ? Explications de Christophe Colera, socio-anthropologue.
Le Covid-19 a-t-il mis fin au topless ?IllustrationIstock

Les seins nus ne s’affichent plus sur les plages. Selon un sondage Ifop publié en 2019, le nombre de femmes qui font du topless diminue d’année en année. L’été dernier, à peine 19% des femmes de moins de cinquante ans déclaraient se mettre seins nus à la plage. En 1984, elles étaient 35%. Interrogée par Planet, Louise [le prénom a été modifié, NDLR] voit cette pratique comme "un peu dépassée et réservée aux femmes d’un certain âge". Un désamour confirmé auprès de Planet par Christophe Colera, socio-anthropologue et chercheur indépendant, auteur de La nudité, pratiques et significations (éditions du Cygne) : "Le topless, qui a été un symbole de la libération du corps féminin sur les plages à partir des années 1970, n’est plus trop en vogue".

Fin du topless : "Les traces de maillot, c'est quand même pas mal !"

Comment expliquer ce désamour pour le topless, qui est même jugé ringard chez les plus jeunes ? La société est-elle devenue pudique ? Louise, qui aime bronzer l’été mais sans excès, n’imagine pas exposer sa poitrine aux rayons du soleil alors qu’on sait, désormais, qu’ils peuvent être dangereux pour la peau. "On sait que c’est une partie du corps extrêmement sensible, avec une peau fragile, alors pourquoi prendre des risques ?", demande la jeune trentenaire. "Les traces de maillot, c’est quand même pas mal ! Ça permet d’évaluer son bronzage", s’amuse-t-elle.

On l’a compris, en 2020, le topless ne séduit plus les jeunes femmes. Pour Christophe Colera, la désaffection "est plus ancienne" et il évoque aussi "un retour de nouvelles formes de pudeur dont on ne connaît pas très bien les causes". "Il y a parfois la crainte d’être ennuyées par des hommes, mais des enquêtes ont montré que beaucoup de femmes n’appréciaient pas de voir des corps d’autres femmes dénudées autour d’elle", ajoute-t-il auprès de Planet. La crise sanitaire et le Covid-19 ont-ils mis un frein définitif à la pratique du topless en France ?

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.