La journaliste du Figaro aurait pu faire vaciller le mariage de Jacques et Bernadette Chirac. Pour mettre un terme à cette histoire dérangeante, la Première dame a usé de fins stratagèmes.
AFP

Décédé à l’âge de 86 ans, Jacques Chirac, estimé pour son grand parcours politique, est aussi connu pour ses frasques sentimentales.

Une de ses relations extraconjugales, a d’ailleurs bien failli briser son mariage. En cause, une certaine Jacqueline Chabridon, alors journaliste au Figaro, qu'il a rencontré en 1975. L'ambitieux Corrézien, qui gravit alors les échelons aux côtés de son épouse, Bernadette Chirac, tombe éperdument amoureux de celle qui est de 9 ans sa cadette, rapporte le Journal des femmes.

Pour garder leur histoire secrète et voir sa maîtresse à sa guise, celui qui est alors Premier ministre la loge alors dans une garçonnière parisienne, rue de Marignan. Jacqueline Chabridon le suit également lors de ses déplacements officiels.

"On ne divorce pas, chez les Chirac !"

"On raconte que la visite du Taj Mahal vira au vaudeville car Bernadette lambinait à l'arrière du cortège tandis que Jacques ouvrait la marche, sa maîtresse tout près de lui", peut-on lire dans Une Histoire Érotique De l'Elysée (Ed. Payot) de Jean Garrigues.

D’ailleurs, seulement quelques jours plus tard, selon le JDD, un quotidien de Delhi titre"Le Premier ministre français et sa femme", avec une photo de Jacques Chirac souriant à sa maîtresse !

Un coup dur pour Bernadette, qui prend de nouveau sur elle et se résigne. "Je me suis dit que c'était la règle et qu'il fallait la subir avec autant de dignité possible", dévoilait-elle dans C à Vous. Fervente catholique, elle refuse en effet de divorcer. D’ailleurs, sa belle-mère lui le interdit. "On ne divorce pas, chez les Chirac !"

Bernadette met alors en place un stratagème pour récupérer son époux.

Vidéo : Jacques Chirac : des femmes nues l'attendaient dans son avion

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.