Depuis le cambriolage de sa maison, Lalie ne peut plus se déplacer. Elle appelle à la clémence des voleurs qui ont pris son fauteuil, spécialement conçu pour elle.

Lalie, 41 ans, auteur-conférencier spécialisée dans le domaine du handicap, est invalide depuis sa naissance. Dans la nuit du 13 au 14 août, la femme se réveille en entendant du bruit dans son appartement de Varces-Allières-et-Risset près de Grenoble en Isère. "Je me suis aperçue qu'il y avait de la lumière dans le couloir. Je me suis levée. Je n'ai rien vu. J'ai cru que c'étaient mes chats qui avaient fait du bruit. Alors je me suis recouchée", raconte-t-elle au Parisien.

Le lendemain matin, le réveil est rude pour Lalie : des cambrioleurs ont dérobé sa voiture, dans le coffre de laquelle se trouvait son fauteuil roulant. L’objet, d’une valeur de 4 000 euros, a été fabriqué spécialement pour elle. Sa voiture, une Renault Modus automatique, a été équipée de commandes manuelles au volant. "Je ne peux plus aller faire mes courses, me rendre chez le kiné. Depuis la mort de mon compagnon d'un cancer, il y a trois ans, je vis seule avec mon fils de 11 ans", explique-t-elle.

Il lui faudrait un an pour tout remplacer

Lalie vit uniquement avec sa pension d’invalidité. Pour obtenir un nouvel équipement, elle devra attendre au moins une année. Elle ne pense pas que ce vol cible particulièrement son matériel pour handicapé, les cambrioleurs ayant également emporté une console de jeux, un appareil photo et un disque dur.

Publicité
Cette femme lance aujourd’hui un appel : "Depuis toujours, je me bats pour mon autonomie. Or aujourd'hui, je me retrouve bloquée chez moi, sans pouvoir rien faire. C'est très dur à vivre. Je fais donc appel à la clémence des voleurs".

Vidéo sur le même thème - Handicap : la France en retard sur les questions d'accessibilité 

mots-clés : Handicap, Cambriolage

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité