Une nouvelle arnaque au faux conseiller bancaire sévit actuellement en France. L'objectif de la ruse est simple : vider votre compte en banque. Voici la technique des escrocs, et quelques conseils pour vous protéger.
Faux conseillers bancaires : comment se protéger de l'escroquerie ? IllustrationIstock

Une escroquerie bien rodée. La Brigade de la délinquance astucieuse (BRDA) a tiré la sonnette d'alarme après que de nombreux cas d'arnaques au faux conseiller bancaire aient été rapportés. Selon les informations d'Actu Lorraine, les cibles des malfaiteurs peuvent perdre jusqu'à plusieurs milliers d'euros, 9 500 euros pour le plus malchanceux. Pour l'heure, les principales victimes ont été recensées dans la Meurthe-et-Moselle. La technique des escrocs ? Purement et simplement se faire passer pour votre conseiller bancaire, et vous faire croire que des activités frauduleuses ont été repérées sur votre compte. Là, votre interlocuteur vous invite à effectuer un virement pour sécuriser vos fonds... Qui se retrouveront entre les mains de votre faux banquier. 

Surtout, ne vous laissez pas avoir par les tentatives de votre interlocuteur. Bien souvent, ce dernier connaît votre identité, le nom de votre agence bancaire et parfois d'autres informations personnelles. Cela ne signifie pas pour autant qu'il s'agit de votre banquier ! Le site d'actualités Actu Lorraine précise par ailleurs que les jeunes qui gèrent leurs comptes via leur espace en ligne sont les personnes généralement privilégiées par les escrocs. Redoublez donc de vigilance si vous utilisez régulièrement l'application ou le site internet de votre agence. 

Comment se protéger de cette arnaque ? 

Si votre banquier - ou quelqu'un qui se fait passer pour lui - vous appelle de manière inopinée, sans avoir convenu de rendez-vous... Méfiez-vous. Si vous avez le moindre doute, raccrochez et contactez votre banque ou votre conseiller via le numéro que vous avez l'habitude de composer. Vous en aurez rapidement le coeur net !

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.