Les Centres des finances publiques ont alerté les contribuables quant à l'existence de sites frauduleux qui renvoient vers des numéros surtaxés, supposés rediriger vers le service téléphonique des impôts. Voici comment ne pas vous faire avoir.
Arnaque aux faux impôts : ces numéros surtaxés dont il faut se méfierIstock

Alerte à l'arnaque !  Les contribuables français sont actuellement victimes d'une vaste escroquerie. Pour vous soutirer de l'argent, les malfaiteurs conçoivent des sites Internet frauduleux qui vous dirigent vers des numéros surtaxés pour contacter les Centres des finances publiques.

Selon Le Figaro, ces numéros de téléphone commencent généralement par 0 899 ou 0 891 et ne vous permettent absolument pas de joindre les Impôts. En effet, plus aucune administration de l'Etat ou du service public n'est autorisée à utiliser un numéro payant depuis le 1er janvier 2021. 

Comment contacter les Impôts ? 

Leur seul objectif ? Allonger votre facture de téléphone. "La Direction des finances publiques essaye les faire fermer, mais en attendant que cela soit effectif, elle rappelle que pour joindre les Impôts, il existe un numéro de téléphone unique, le 0 809 401 401", précise le quotidien.

Vous pouvez joindre ce service téléphonique entre 8 heures 30 et 19 heures, du lundi au vendredi. Cet appel vous sera facturé au prix d'un appel local. " Pour les personnes malentendantes et sourdes, il existe la plate-forme Acceo qui offre un accès aux services des impôts, à l'aide d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur", précise Le Figaro

Vous avez été alerté trop tard et vous avez d'ores et déjà été victime de cette arnaque ? Vous pouvez déposer plainte pour escroquerie au commissariat de police, à la gendarmerie, auprès du procureur de la République ou encore auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.