Une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration suite à la disparition de Delphine Jubillar, née Aussaguel. Dans son entourage, les théories se multiplient. Explications.
Delphine Jubillar : quelles sont les théories de ses proches sur sa disparition ? IllustrationAFP

La nuit du 15 décembre 2020, Delphine Jubillar, née Aussaguel, disparaissait dans la nature. Depuis, cette mère de famille de 33 ans n'a donné aucun signe de vie et n'a laissé aucune trace. Le mystère plane autour de cette énigmatique disparition.  Dans un premier temps, les pistes furent nombreuses : suicide, départ volontaire, homicide, accident... Après plus d'une semaine de recherche, les enquêteurs privilégient désormais la piste criminelle, selon une information du Parisien. Le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour l'enlèvement et la séquestration de cette infirmière du Tarn. 

Delphine Jubillar : "Cette disparition n'est pas volontaire"

Le procureur de la République est formel : "Cette disparition n'est pas volontaire". Un proche du dossier, interrogé par le quotidien régional, explique : "Elle est partie sans papiers, sans argent et son fort attachement à ses deux enfants renforce l'idée d'une piste criminelle pour expliquer qu'elle ne donne aucune nouvelle". Si les thèses d'un suicide ou d'un accident ont pu être évoquées dans les premiers jours de l'enquête, elles sont désormais affaiblies, voire écartées. "Si tel était le cas elle serait partie à pied et tout le périmètre géographique proche de son domicile a été passé au peigne fin. Il y a forcément eu intervention d'un tiers", conclut ladite source. 

En instance de divorce, mère de deux enfants, infirmière dans une clinique d'Albi... Delphine Jubillar n'avait signalé aucun désir de s'en aller, selon ses proches. Que pensent ces derniers de sa subite disparition ?  

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.