Dans un avis émis jeudi 4 juin, le Conseil scientifique élabore différents scénarios pour les prochains mois, du plus optimiste au plus pessimiste. Il évoque, dans certains cas, une "mise sous cloche" au niveau local.
Déconfinement : les 4 scénarios du Conseil scientifique pour les prochains moisIllustrationAFP

L’heure est aux pronostics. La phase de déconfinement entamée le 11 mai dernier a-t-elle été efficace ? S’il est encore trop tôt pour le dire, Edouard Philippe a évoqué la semaine dernière des signes positifs de contrôle de l’épidémie de coronavirus Covid-19. De quoi redonner de l’espoir à des Français qui retrouvent tout juste leur vie d’avant, même si quelques éléments manquent encore. Pourtant, l’exécutif a prévenu que le virus continuait de circuler dans l’Hexagone et le Conseil scientifique est bien d’accord.

Coronavirus et confinement : le virus "continue de circuler"

Dans un avis émis jeudi 4 juin, ce dernier guide le gouvernement, et l’ensemble des pouvoirs publics, sur les différents scénarios à mettre en place à court et moyen terme. L’objectif, "éviter un nouveau confinement généralisé" et "préparer les différentes structures de l'État à affronter une éventuelle reprise de l’épidémie quelle qu’en soit sa forme". Interrogé par Le Parisien, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, se montre clair : l’épidémie "n’est pas finie et le virus continue de circuler. Laisser croire le contraire aux gens serait faux". Malgré ce constat, le médecin se veut rassurant, affirmant que "la situation est sous contrôle pour les prochaines semaines, voire les mois d’été" sauf "événement exceptionnel".

Malgré tous les résultats encourageants observés depuis le début du déconfinement, notamment la baisse du nombre de nouvelles contaminations en France, le Conseil scientifique se veut prudent car, selon le professeur Delfraissy, "quoi qu’il arrive, on ne pourra pas refaire un confinement généralisé en France". "La première fois, il était indispensable, on n’avait pas le choix, mais le prix à payer est trop lourd", ajoute-t-il auprès du Parisien. Trop lourd économiquement, mais aussi difficile à accepter pour une population qui a accepté de nombreuses restrictions pendant plusieurs mois. Pour éviter ce nouveau "confinement généralisé", le Conseil scientifique a mis en place quatre scénarios pour les mois à venir. Quels sont-ils ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.