Crayon à papier, crayon de bois, que dit-on dans votre région ?
À l'instar du pain au chocolat ou de la chocolatine, selon votre lieu d'habitation, vous ne nommez pas ce portemine de la même façon. Détails.

Le diaporama présente les variations d'appellation du "crayons à papier" en fonction des régions.  Sources : Le Parisien/ Atlas du français de nos régions, Mathieu Avanzi, Edition Armand Colin, 2017

Lorsque vous étiez sur les bancs de l’école, vous avez probablement appris à écrire ou dessiner avec lui. Ce petit morceau de bois et la mine qu’il renferme ont bercé l’enfance de nombreuses générations. À la fin de la journée, nos doigts étaient même tachés par le noir de la mine.

L’un de ses avantages principaux : la possibilité d'effacer ce que l’on avait écrit. Un atout très utile lorsque notre orthographe était encore quelque peu hésitante. 

Son histoire remonte à l’année 1564, nous apprend Gralon.net. Le crayon à papier naît alors en Angleterre à Borrowdale, une ville située près d’un gisement graphite très pur. Des habitants ont eu l’idée de tailler ce graphite en pointe et de l’entourer de cuir et de bois afin de l'utiliser pour l'écriture.

L’autrichien Joseph Hardtmuth et le français Nicolas-Jacques Conté seront, eux, à l’origine de l’instrument que nous utilisons aujourd’hui.

La richesse des langages régionaux

Depuis, le crayon à papier fait partie de nos vies et à sa place dans toutes les salles de classe. Pourtant, si vous lisez cet article depuis le nord de la France, ce terme de "crayon à papier" vous étonne peut-être. Et c’est tout à fait logique, car dans votre territoire, l’on utilise plutôt le terme de "crayon à bois".

En fonction des régions, la façon de désigner cet objet change. C’est l’une des découvertes que l’on peut faire dans l’Atlas du français de nos régions, publié chez Armand Colin. L’auteur de l’ouvrage, Mathieu Avanzi, aborde notamment les variations linguistiques à travers l’Hexagone. 

Parmi ces termes qui changent d’une région à l’autre, certains sont très connus comme la fameuse "chocolatine", appellation du pain au chocolat dans la région bordelaise. 

De quelle manière nommez-vous alors le crayon ? Découvrez les différences d'appellation dans le diaporama ci-dessus.

Hauts de France

1/14
Hauts de France

Crayon de bois (Pas-de-Calais, Nord, Somme) ou crayon à papier (Oise et Aisne)

Ile-de-France

2/14
Ile-de-France

Crayon à papier

Normandie

3/14
Normandie

Crayon à papier

Bretagne

4/14
Bretagne

Crayon gris (Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor) ou crayon à papier (Ille-et-Vilaine)

Voir la suite du diaporama

Pays-de-la-Loire

5/14
Pays-de-la-Loire

Crayon de bois (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée) et crayon à papier (Mayenne, Sarthe)

Nouvelle-Aquitaine

6/14
Nouvelle-Aquitaine

Crayon à papier (Pyrénées-Atlantiques, Landes, Gironde, Lot-et-Garonne, Dordogne, Corrèze, Creuse, Haute-Vienne, Charente, Charente-Maritime) et crayon de bois (Deux-Sèvres et Vienne)

Grand-Est

7/14
Grand-Est

Crayon de papier (Ardennes,Marne, Meuse,Aube, Haute-Marne, Vosges, Meurthe-et-Moselle, Moselle,Bas-Rhin) ou crayon (Haut-Rhin)

Bourgogne-Franche-Comté

8/14
Bourgogne-Franche-Comté

Crayon à papier

Auvergne-Rhône-Alpes

9/14
Auvergne-Rhône-Alpes

Crayon à papier

Provence-Alpes-Côte d'Azur

10/14
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Crayon gris

Occitanie

11/14
Occitanie

Crayon à papier (Gers, Hautes-Pyrénées, Tarn-et-Garonne, Ariège, Haute-Garonne, Averyon, Lozère, Gard, Hérault) ou crayon gris (Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège)

Corse

12/14
Corse

Crayon à papier

Centre-Val-de-Loire

13/14
Centre-Val-de-Loire

Crayon à papier (Eure-et-Loir)ou crayon de papier (indre, Cher, Loiret, Loir-et-Cher,Indre-et-Loire)

La carte des différences linguistiques régionales en détail

14/14