Covid-19 : les départements où une dose de rappel pourrait être bénéfique
Le Covid-19 circule toujours plus activement sur le territoire. Certains départements comptent beaucoup de personnes fragiles. Une deuxième dose de rappel pourrait donc s'avérer utile pour protéger les plus à risque.

"On est probablement dans une 8 e vague". C’est ce qu'a indiqué le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef de service des maladies infectieuses de l'Hôpital Henri-Mondor à Créteil, ce mercredi 21 septembre au micro de FranceInfo.

Selon lui, cette reprise de l’épidémie doit être surveillée car la France n’est pas à l'abri d’une nouvelle vague. En effet, avec la rentrée et le retour du froid sur le territoire français, le virus se propage dans l’Hexagone et les indicateurs remontent.

Ainsi, le taux d’incidence était, au 17 septembre, de 291,8. Si ce chiffre ne paraît pas affolant en comparaison de ceux atteint lors des précédentes vagues, on assiste quand même à une hausse de 100 en une semaine.

Covid-19 : une perte de l’immunité collective

Si les causes de ce rebond épidémique sont multiples, le professeur Jean-Daniel Lelièvre a souligné que la perte de l’immunité collective avait sa part de responsabilité. Ainsi, le membre de la Commission technique des vaccinations à la Haute autorité de Santé et expert auprès de l’OMS a rappelé que de nouveaux vaccins bivalents venaient d’être autorisés.

Selon lui, ils sont "plus efficaces", mais ne vont toutefois "pas révolutionner la vaccination". A l’automne, une nouvelle campagne de vaccination aura lieu, mais elle s’adressera aux personnes de plus de 60 ans ou à celles présentant des facteurs augmentant les risques.

Découvrez dans notre diaporama la liste des départements comptant le plus de personnes âgés* dans lesquels une 4 e dose de vaccin pourrait s’avérer efficace dans la lutte contre le Covid-19

*D’après les estimations de l’Insee au 1 er janvier 2022. 

Alpes-Maritimes

1/45
Alpes-Maritimes

Ce département compte 31,2% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Gard

2/45
Gard

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 31,2% de personnes de plus de 60 ans. 

Deux-Sèvres

3/45
Deux-Sèvres

31,6% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Finistère

4/45
Finistère

Ce département compte 31,7% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Voir la suite du diaporama

Corse-du-Sud

5/45
Corse-du-Sud

31,8% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Haute-Saône

6/45
Haute-Saône

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 31,8% de personnes de plus de 60 ans. 

Meuse

7/45
Meuse

31,8% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Jura

8/45
Jura

Ce département compte 31,8% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Pyrénées-Atlantiques

9/45
Pyrénées-Atlantiques

32,1% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Haute-Loire

10/45
Haute-Loire

Ce département compte 32,6% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Haute-Vienne

11/45
Haute-Vienne

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 32,8% de personnes de plus de 60 ans. 

Yonne

12/45
Yonne

33,0% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves.

Vosges

13/45
Vosges

Ce département compte 33,1% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Tarn

14/45
Tarn

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 33,1% de personnes de plus de 60 ans. 

Loir-et-Cher

15/45
Loir-et-Cher

Ce département compte 33,2% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Vendée

16/45
Vendée

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 33,5% de personnes de plus de 60 ans. 

Ardèche

17/45
Ardèche

33,5% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Morbihan

18/45
Morbihan

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 33,5% de personnes de plus de 60 ans. 

Haute-Marne

19/45
Haute-Marne

33,7% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Manche

20/45
Manche

Ce département compte 33,8% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Landes

21/45
Landes

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 33,8% de personnes de plus de 60 ans. 

Charente

22/45
Charente

33,9% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Hautes-Alpes

23/45
Hautes-Alpes

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 33,9% de personnes de plus de 60 ans. 

Var

24/45
Var

33,9% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Pyrénées-Orientales

25/45
Pyrénées-Orientales

Ce département compte 34,0% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Saône-et-Loire

26/45
Saône-et-Loire

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 34,1% de personnes de plus de 60 ans. 

Cher

27/45
Cher

Ce département compte 34,3% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Aude

28/45
Aude

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 34,4% de personnes de plus de 60 ans. 

Lozère

29/45
Lozère

34,3% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Lot-et-Garonne

30/45
Lot-et-Garonne

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 34,4% de personnes de plus de 60 ans. 

Côtes-d’Armor

31/45
Côtes-d’Armor

34,5% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Orne

32/45
Orne

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 34,7% de personnes de plus de 60 ans. 

Ariège

33/45
Ariège

35,1% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Alpes-de-Haute-Provence

34/45
Alpes-de-Haute-Provence

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 35,2% de personnes de plus de 60 ans. 

Hautes-Pyrénées

35/45
Hautes-Pyrénées

Ce département compte 35,5% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Aveyron

36/45
Aveyron

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 35,8% de personnes de plus de 60 ans. 

Corrèze

37/45
Corrèze

36,1% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Charente-Maritime

38/45
Charente-Maritime

Ce département compte 36,5% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Gers

39/45
Gers

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 36,7% de personnes de plus de 60 ans. 

Indre

40/45
Indre

36,8% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Cantal

41/45
Cantal

Ce département compte 37,4% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Dordogne

42/45
Dordogne

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 38,5% de personnes de plus de 60 ans. 

Nièvre

43/45
Nièvre

Ce département compte 38,7% de personnes de plus 60 ans ou plus. La deuxième dose de rappel pourrait donc permettre de protéger les habitants les plus fragiles. 

Lot

44/45
Lot

39,9% des habitants de ce département sont âgés de 60 ans ou plus. Ainsi, la quatrième dose de vaccin pourrait permettre de diminuer le nombre de cas graves. 

Creuse

45/45
Creuse

Une quatrième dose pourrait être particulièrement bénéfique dans ce département qui compte 40,2% de personnes de plus de 60 ans.