Fatigue, fièvre, courbatures... Nous connaissons les symptômes du coronavirus, mais que savons-nous de ses séquelles ? Elles peuvent être nombreuses.
Coronavirus : quelles sont les séquelles potentielles ?AFP

Un coup de poing, une maladie comme aucune autre, une fatigue extrême… Ce sont les sensations décrites majoritairement par les personnes atteintes du coronavirus Covid-19. Le virus continue sa progression dans l’Hexagone et, selon un bilan fourni dimanche 29 mars par Jérôme Salomon, ce sont désormais 40 174 cas qui sont confirmés en France et 2 606 personnes sont mortes dans les hôpitaux. D’après le directeur général de la santé, 20 000 personnes sont hospitalisées. Les symptômes de la maladie sont différents d’une personne à une autre : de la fièvre, une toux persistante, la perte du goût et de l’odorat mais aussi, quand sa forme est plus grave, une détresse respiratoire. C’est pour cette raison que de nombreux patients doivent être hospitalisés en service de réanimation et bénéficier, souvent, d’un appareil respiratoire.

Coronavirus : une fibrose pulmonaire ?

Mais que se passe-t-il lorsqu’on guérit du Covid-19 ? La maladie laisse-t-elle des traces ?Invité sur France Info, le professeur Xavier Lescure, infectiologue à l’hôpital Bichat (Paris), explique : "On ne pense pas qu’il y ait des séquelles pour les personnes qui ont eu de faibles symptômes". Qu’en est-il pour les patients gravement touchés ? Les scientifiques n’ont pas encore assez de recul sur la maladie pour pouvoir connaître précisément les séquelles des personnes guéries. Mais plusieurs études, menées notamment par des chercheurs chinois et italiens, commencent à apporter quelques résultats.

Comme l’explique franceinfo, le premier risque est celui que certains patients développent une fibrose pulmonaire. "Les experts chinois avec qui on est en contact disent que, pour les gens qui font des formes sévères, le risque, c’est la fibrose pulmonaire et une insuffisance respiratoire chronique", explique le professeur Xavier Lescure à la radio. Conséquence, les patients concernés pourraient connaître une importante gêne respiratoire. Une vidéo postée par des chercheurs américains montre à quel point le coronavirus peut impacter le tissu pulmonaire. L'inflammation entraîne des dégâts, notamment à long terme. "On voit que les personnes qui décèdent ont de grosses lésions liées à des inflammations pulmonaires", précise le professeur Lescure. Le virus entraînerait également d’autres séquelles…

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.