Origine du coronavirus, faux diagnostics et confinement... Certains n'hésitent pas à profiter du climat actuel pour répandre de fausses informations par message et sur les réseaux sociaux.
Coronavirus : quatre fausses informations dont il faut vous méfierIstock

La France vit une situation exceptionnelle. Le confinement a débuté le 17 mars dernier et a été rallongé jusqu’au 15 avril prochain. Ces restrictions de sortie ont été prises par le gouvernement afin de limiter la propagation du coronavirus Covid-19 sur le territoire. Selon le bilan fourni par Jérôme Salomon lundi 30 mars, 20 946 personnes sont hospitalisées et 3 024 sont mortes en France depuis le début de l’épidémie.

Confinés, les Français partagent de nombreuses informations sur les réseaux sociaux, sur l’épidémie, le confinement et la situation en France. Si beaucoup sont vraies et relayées par les médias, d’autres sont fausses et ne sont étayées par aucune source officielle ni scientifique. Plusieurs de ces fausses informations sont faciles à repérer mais d’autres sèment réellement le doute car elles pourraient être vraies… Seulement, elles ne le sont pas. Alors attention quand votre famille ou vos amis partagent des contenus sur les réseaux sociaux. Voici quatre fausses informations dont vous devez particulièrement vous méfier.

Le virus n’a pas été créé en laboratoire

C’est une fausse information qui a la peau dure sur les réseaux sociaux. Selon une étude de l’Ifop publiée samedi 28 mars et réalisée pour la fondation Jean-Jaurès, 26% des Français pensent que le coronavirus Covid-19 a été créé en laboratoire. Plus précisément, 17% des personnes interrogées sont persuadées qu’il a été développé intentionnellement, quand, pour 9%, c’est une fabrication accidentelle.

Cette fausse information est devenue virale sur les réseaux sociaux car relayée par une vidéo affirmant qu’un laboratoire chinois implanté à Wuhan en était responsable, avec l’aide de la France. Son auteur base sa théorie sur deux informations, vérifiées : l’ouverture d’un laboratoire de haute sécurité P4 à Wuhan en 2017 et la publication d’un brevet il y a plusieurs années, dans lequel est mentionné l’Institut Pasteur. Cette théorie a été démentie par plusieurs scientifiques. Elle n’est pas la seule à circuler sur les réseaux sociaux : selon certains, retenir votre respiration vous permettrait de savoir si vous êtes contaminé…

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.