Britannique, sud-africain, brésilien... Et maintenant marseillais ? Selon La Provence, une mutation du Covid-19 a été identifiée par Didier Raoult et les équipes de l'IHU Méditerranée. Tout ce que l'on sait.
Coronavirus : Didier Raoult alerte sur l'apparition d'un variant "marseillais"AFP

Un variant made in France ? Un an après le début de la pandémie de coronavirus Covid-19 dans le monde, de plus en plus de pays doivent faire face à la circulation de nouvelles souches. Selon les données remontées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le variant britannique est présent dans 70 pays et le sud-africain dans 31. La France a déjà enregistré plusieurs dizaines de cas de ces variants, dont la circulation pourrait s’accélérer dans les prochaines semaines. Une situation qui inquiète à la fois les autorités sanitaires et le gouvernement, Jean-François Delfraissy disant craindre l’apparition "d’une pandémie dans la pandémie". Ces termes ont même été repris par le ministre de la Santé Olivier Véran lors de sa conférence de presse du jeudi 28 janvier.

Variant marseillais : plus de 2 000 contaminations en 5 mois

Et si la France devait désormais faire face à un nouveau variant, produit cette fois-ci sur son sol ? C’est la crainte du professeur Didier Raoult, révèle La Provence. Ce dernier a publié sur Twitter les données de l’IHU Méditerranée, que l'infectiologue a créé e, évoquant notamment "le variant Marseille 4" parmi ceux qui ont été découverts. Selon les données de son équipe, cette nouvelle souche aurait été observée pour la première fois le 19 juillet dernier et aurait "provoqué une épidémie qui a débuté en août, remplaçant rapidement d’autres variantes et [serait] toujours en cours". En tout, 2 106 contaminations au "variant marseillais" auraient été enregistrées entre le 1er septembre et le 20 janvier.

Comme les autres variants circulant actuellement, cette nouvelle souche aurait aussi des particularités qui la différencient de celle avec laquelle nous cohabitons depuis des mois. Le variant marseillais est-il plus contagieux ? Plus dangereux ? Plus mortel ? Voici ce qu’ont découvert Didier Raoult et son équipe.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.