Richard Crafts, "le tueur à la broyeuse", a été reconnu coupable du meurtre de sa femme il y a près de trente ans. L'homme, qui a reconnu avoir mis le corps de son épouse dans une broyeuse, vient tout juste d'être libéré.
 Connaissez-vous l'histoire du tueur à la broyeuse ?IllustrationIstock

Dans le Connecticut, une ancienne loi permet aux détenus d’être relâchés plusieurs années à l’avance, en cas de bonne conduite. Si la loi n’est plus en vigueur aujourd’hui, les prisonniers condamnés avant 1994 peuvent toujours en bénéficier. 

C’est la raison pour laquelle Richard Crafts, reconnu coupable du meurtre de sa femme Helle Crafts en 1986, a été libéré, samedi 1er février 2020, vingt ans avant la date officielle de sa libération. "Le tueur à la broyeuse", aujourd’hui âgé de 82 ans, a été placé en maison de transition, en attendant sa sortie définitive prévue pour le mois de juin. Que s'est-il donc passé dans le Connecticut, lors de cette affaire si célèbre aux États-Unis ?

Helle Crafts, hôtesse de l’air originaire du Danemark, disparaît le 7 novembre 1986 après avoir été déposée à son domicile par des collègues. Si son époux affirme tout d’abord qu’elle se trouve en vacances au Canaries avec des amis, ou encore chez sa mère au Danemark, l’enquête révèle des éléments plus que troublants, explique le journal américain Patch. Surtout, comme l'explique un documentaire américain de 2010, ses amis s'inquiètent de sa disparition, connaissant le caractère violent de Richard Crafts. La victime leur aurait dit, un jour : "Si jamais quelque chose m'arrive, ne croyez pas qu'il s'agit d'un accident".

Une affaire invraisemblable 

Dans les colonnes de Patch, on apprend que l’époux venait tout juste de s’acheter un congélateur ainsi qu’une broyeuse à bois. Il aurait, par ailleurs, fait des déclarations suspectes auprès de son beau-frère : "Il n’y a plus rien, il a disparu", disait-il en évoquant le corps de sa femme. Finalement, après avoir retrouvé des restes de cadavre (dents et os) lors de l’analyse de la broyeuse, la police établit la culpabilité de Richard Crafts. 

L’homme aurait congelé le corps de sa femme, avant de s’en débarrasser en le passant à la broyeuse. Il est arrêté en 1987 et attend son premier procès. Celui-ci est annulé faute d’éléments à charge, mais lors du second, trois ans plus tard, il est cette fois condamné à 50 ans d’emprisonnement. 

Ce fait divers est l’une des affaires les plus connues aux Etats-Unis, précise Paris Match. Il a inspiré plusieurs programmes dans le pays, notamment des épisodes de l’émission "Forensic Files" ou encore le film oscarisé "Fargo" sorti en 1996.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Affaire Estelle Mouzin : les propos troublants de Michel Fourniret lors de sa dernière audition

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.