En raison de son électrosensibilité, Hervé Hadmar, réalisateur, ne peut pas vivre à proximité d'un compteur Linky. Il a décidé de porter plainte contre Enedis pour "mise en danger de la vie d'autrui", car le courant porteur utilisé par le boîtier vert le rendait malade.
Compteur Linky : peut-il vous rendre malade ?IllustrationIstock
Sommaire

Ses maux ont débuté dès la pose de deux compteurs Linkyà son ancien domicile de Douains (Eure). "C’est arrivé en une à deux semaines. J’ai commencé à avoir des nausées, des sifflements terribles dans les oreilles qui m’empêchaient de dormir, des vertiges, des maux de tête, des troubles du rythme cardiaque…", explique Hervé Hadmar dans les colonnes du Parisien. Après diverses consultations médicales, on lui annonce qu’il est électrosensible.

Le réalisateur et sa compagne, Nathalie Bachelot, chasseuse de biens immobiliers, habitant à présent à Luzarches, préviennent alors aussitôt Enedis. Le fournisseur se contente de lui dire que les compteurs sont aux normes. Une réponse qui ne satisfait aucunement le consommateur.

Compteur Linky : "Je suis allergique au CPL"

"Je ne dis pas que le Linky n’est pas aux normes, c’est moi qui ne suis pas aux normes, alors que fait-on ? Je suis allergique au CPL, le courant porteur en ligne, que le Linky envoie dans toute l’installation électrique de la maison. Si j’étais allergique au pollen, on ne m’obligerait pas à me rouler dans un champ de fleurs !"

"Je ne suis pas conspirationniste et je n’avais rien contre les compteurs Linky au départ", mais "on ne peut plus voir la couleur d’un Linky en peinture", s'insurgent-ils. Sa femme a même dû arrêter de travailler pour s’occuper de lui. 

Face à l’inaction d’Enedis, le couple a décidé d’enlever les compteurs Linky. Problème, Enedis a porté plainte contre Hervé Hadmar et sa femme, pour "suspicion de fraude".

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.