Les escrocs sont parfois très inventifs. Dorénavant, ils n'hésitent pas à profiter de la crise Covid... Pour refourguer des faux certificats de vaccination. Au détriment de toute logique sanitaire.
Comment reconnaître un faux certificat de vaccination ?Istock

Soyez vigilants ! De plus en plus de faux certificats de vaccination contre le coronavirus Covid-19 circulent sur le web, informe La Dépêche. Ils permettent à celles et ceux qui n’entendent pas se faire vacciner de passer à travers les mailles du filet et donc de retrouver la liberté de déplacement à laquelle ils auraient normalement eu droit en acceptant le sérum. Ces documents falsifiés s’échangent généralement contre une imposante somme d’argent et parfois même plus de cents euros.

En pratique, affirment nos confrères, il est possible de tromper les autorités de plus d’une manière. Certains ont donc recours à des membres du personnel de santé peu scrupuleux, qui n’hésitent pas à produire un faux document avec QR code frauduleux moyennant paiement, ainsi que cela a pu être le cas à l’Hôpital Saint-Anne de Paris. Certains vont jusqu’à se faire injecter du sérum physiologique à la place du vaccin, note le site spécialisé JIM.fr. Dans ce genre de cas, le document est une “véritable attestation”... qui ne repose donc sur l’administration d’aucun vaccin. Un numéro de lot étant enregistré, l’escroquerie n’est pas aisée à identifier. Pour dire le moins.

Faux certificat de vaccin : peut-on les détecter ?

Deux autres techniques, moins sûres pour les fraudeurs, sont plus simples à repérer pour les autorités. Elles ne mettent pas nécessairement moins en danger le reste de la population.

Le premier cas consiste encore une fois à faire appel à un ou une infirmière peu honnête. Seulement, cette fois le praticien faussaire remplit une attestation sans sacrifier de dose de vaccin pour couvrir ses traces. Le document est vrai, mais l’Assurance maladie pourrait, si elle consultait sa base, s'apercevoir des anomalies. Secret médical oblige, les contrôleurs n’ont normalement pas le droit de le faire.

Dernière solution, la plus risquée pour les arnaqueurs : opter pour un faux QR Code, réalisé à l’aide d’un logiciel de retouche image. La supercherie est plus évidente, mais un officier pressé pourrait ne pas faire la différence...

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.