Face à la pénurie de masques de protection, le CHU de Grenoble a trouvé la solution : les fabriquer soi-même, grâce à du tissu. Un tutoriel a été distribué aux équipes.
Comment fabriquer son propre masque ?IllustrationIstock

Alors que de nombreux professionnels de santé sont confrontés à une pénurie de masques chirurgicaux, les empêchant de se protéger contre le Covid-19, le CHU Grenoble Alpes a peut-être trouvé la solution. L'hôpital des Rhône-Alpes invite, depuis quelques jours, tout son personnel à fabriquer des masques faits maison, rapporte le Dauphiné Libéré.

Dans un post publié sur Twitter, toutes les étapes de fabrication sont détaillées : taille des élastiques, pliage du tissu, assemblage du masque et couture de ce dernier... En 13 étapes, vous pourrez avoir votre masque de protection fait maison. Ce document est proposé par le docteur Clarisse Audigier-Valette Pneumo, cancérologue, et elle fournit même le patron pour la découpe du tissu. Son tutoriel a été approuvé par les médecins du CHU de Grenoble, explique cette dernière sur Twitter.

Coton, molleton et élastique

"Je vais essayer d'en faire, même si c'est pas le top. Cela montre aussi que les hôpitaux n'ont pas assez de matos", témoigne une infirmière pour le Dauphiné Libéré. Le journal local précise également que des infirmières des Ehpad de Moirans et Tullins ont décidé de se mobiliser dès ce lundi pour la fabrication de masques en tissu dans les locaux de l'hôpital de Tullins.

Les masques ne demandent que l'utilisation de matériaux simples et faciles à trouver : chutes de coton pour l'extérieur et la doublure, molleton fin ou polaire fine, et élastique souple suffisent à se construire une protection fonctionnelle, détaille France Soir. Ces masques sont également réutilisables, mais doivent être nettoyés chaque jour pour conserver leur efficacité.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.