Dans la nuit du 30 ou 31 octobre prochain, il faudra reculer nos montres d'une heure. Notre rythme circadien et notre horloge biologique peuvent en être chamboulés. Comment retrouver facilement votre équilibre en anticipant ?
Changement d’heure : comment bien s’y préparer ?IllustrationIstock
Sommaire

Une heure de sommeil en plus, mais une horloge biologique perturbée. Dans la nuit du 30 ou 31 octobre prochain, la France passera à l’heure d’hiver. Nous reculerons ainsi nos pendules d’une heure. Si cela paraît peu, ces 60 minutes de décalage peuvent avoir des conséquences néfastes sur votre endormissement et votre vigilance. Bien que plus naturel que le passage à l'heure d'été - notre organisme s'adapte plus facilement à une heure de sommeil supplémentaire - retrouver un équilibre peut prendre du temps. D’après la psychiatre et spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola, il faudrait en moyenne huit jours pour s’en remettre. "Les troubles ainsi que le temps de réadaptation varient toutefois d’un individu à l’autre. Généralement, les personnes fragiles sont les plus impactées", prévient Medisite.

Comment s’adapter ?

Changement d’heure : préparez-vous en amont

Commencez à décaler progressivement l’heure de votre réveil de 15 à 30 minutes quelques jours avant. Cela permettra à votre rythme circadien et horloge biologique de s’habituer plus facilement.Pour vous éviter tout stress inutile le lundi matin, veillez à bien modifier l’heure de l’ensemble de vos appareils électroniques le dimanche, ou même le samedi soir. Votre organisme s’habituera ainsi au changement d’heure en amont des faits.

Que faire ensuite ?

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.